trinkhall

TRINKHALL

(trin-kal) s. m.
Nom des chalets servant de buvettes et établis sur la voie publique, à Paris.
Il existe déjà.... 160 bureaux de surveillants des stations de voitures de place, 55 bureaux d'omnibus et de tramways, 300 kiosques à journaux, 30 trinkhalls [MAUBLANC, Conseil municipal de Paris, procès-verbaux, 1876, n° 33]

ÉTYMOLOGIE

  • Ce mot est incorrect : s'il est anglais, il devra être drinkhall, de to drink, boire, et hall, salle ; s'il est allemand, il devrait être trinkhalle, et féminin, de trinken, boire, et Halle, logis.