tripier

tripier, ère

n.
Personne qui vend des tripes, des abats.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

tripier

TRIPIER. adj. m. T. de Fauconnerie. Il se dit des Oiseaux de proie qui ne peuvent être dressés. Le milan est un oiseau tripier.

tripier

TRIPIER, IÈRE. n. Celui, celle qui vend des tripes, des abats. La boutique d'un tripier, d'une tripière.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

tripier

Tripier, Omasarius, Allantopola, ae, Bud. Intestinorum venditor, qui boum ouiumque intestina promercalia habet.

Tripiere, Omasaria, Allantopolis allantopolidis, Budaeus.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

tripier


TRIPIER, IèRE, s. m. et f. [Tri-pié, piè-re: 2e é fer. au 1er, è moy. et long au 2d.] Tripier ne se dit que des oiseaux de proie, qui ne peuvent être dressés. = Tripière, femme qui vend les tripes et les issûes des animaux qu'on tûe à la boucherie. = On dit, par mépris, d'une femme trop grâsse: que c'est une grôsse tripière; et adjectivement, qu'elle est un peu tripière. = Couteau de Tripière, qui tranche des deux côtés, se dit, dans le même st. d'un homme qui dit du bien ou du mal de la même persone, suivant les ocasions; ou, qui, entre deux énemis, fait de mauvais raports de part et d'aûtre.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

tripier

trippaio

tripier

[tʀipje, jɛʀ] nm/ftripe butcher
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005