tripoli

TRIPOLI

(tri-po-li) s. m.
Nom donné à des couches géologiques importantes de silice pulvérulente, à grains presque impalpables, réunis en feuillets minces, d'une teinte rougeâtre ou jaune pâle.
Le tripoli est une terre brûlée par le feu des volcans ; et cette terre est une argile très fine, mêlée de particules de grès tout aussi fines ; ce qui lui donne la propriété de mordre assez sur les métaux pour les polir [BUFF., Min. VIII, p. 127]
On peut regarder comme certain qu'il y a des tripolis de natures ou au moins de structures très différentes ; celui par exemple qui vient de Riom en Auvergne est bien certainement un schiste qui a subi l'action du feu [SAUSSURE, Voy. Alpes, t. VI, p. 99, dans POUGENS]
La terre pourrie d'Angleterre, qui est bien une espèce de tripoli, n'est pas du tout poreuse, et n'a que de très légers indices de structure schisteuse [ID., ib. t. VI, p. 100]
Le tripoli de Venise est le plus estimé ; il vient de l'île de Corfou, il est schisteux et d'un rouge jaunâtre [A. BRONGNIART, Traité de min. t. I, p. 330]

ÉTYMOLOGIE

  • Le tripoli, avant qu'on en eût trouvé en Europe, était tiré de Tripoli d'Afrique suivant les uns, de Tripoli de Syrie suivant les autres ; d'où le nom.

tripoli

TRIPOLI. n. m. Terre d'un jaune rougeâtre et d'un grain très fin, composée presque entièrement de silice, dont on se sert pour polir les glaces, les métaux. Nettoyer, frotter des chandeliers avec du tripoli.
Traductions

tripoli

Trípoli

tripoli

Trípoli

tripoli

Tripolis

tripoli

tripoli

tripoli

Tripoli

tripoli

طرابلس

tripoli

Trypolis

tripoli

Τρίπολη

tripoli

Триполи

tripoli

的黎波里

tripoli

的黎波里

tripoli

Tripolis

tripoli

Tripoli

tripoli

Tripoli

Tripoli

[tʀipɔli] nTripoli