triumvir

(Mot repris de triumvirs)

TRIUMVIR

(tri-om'-vir) s. m.
Terme d'histoire romaine. Magistrat chargé, conjointement avec deux collègues, d'une partie de l'administration. Triumvirs monétaires, intendants de la monnaie. Triumvirs criminels, juges qui connaissaient des crimes et faisaient exécuter à mort les criminels.
Il se dit de Pompée, de César et de Crassus (premier triumvirat) ; et aussi d'Octave, d'Antoine et de Lépide (second triumvirat), qui s'emparèrent à eux trois de l'autorité suprême.
Si Marc-Antoine le triumvir n'eût pas connu les grands moyens de l'éloquence pathétique [haranguant le peuple après le meurtre de César], César n'eût pas été vengé [MARMONTEL, Œuvres, t. IX, p. 204]
Fig.
Juste Lipse.... un des triumvirs, comme ils le nommaient, de la république des lettres ; vous savez que Scaliger et Casaubon étaient les deux autres [BALZ., Dissert. crit. 7]
Il s'est dit de Robespierre, Couthon et Saint-Just, qui, après la mort de Danton, dominèrent tous les pouvoirs de la république.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. triumvir, de tres, trois, et vir, homme.

triumvir

TRIUMVIR. (UM se prononce OME.) n. m. T. d'Antiquité romaine. Titre par lequel on désignait originairement à Rome Tout magistrat partageant avec deux collègues certaines fonctions publiques. Triumvirs nommés pour la fabrication des monnaies, pour le partage des terres.

Il se dit particulièrement de Pompée, de César et de Crassus, qui s'associèrent sous ce titre pour gouverner la république, ainsi que d'Octave, d'Antoine et de Lépide, qui plus tard s'emparèrent sous le même nom de l'autorité suprême.

triumvir


TRIUMVIR, s. m. TRIUMVIRAL, ALE, adj. TRIUMVIRAT, s. m. [Prononcez tri-ome-vir, viral, rale, ra; l'e sur-ajouté extrêmement muet.] Triumvir était, chez les Romains, un Magistrat chargé avec deux collègues de quelque administration publique. On ne le dit guère aujourd'hui que de César, Pompée et Crassus associés contre la Loi, et d'Octave, Antoine et Lépide, qui quelque tems aprês la mort de César, firent une pareille association. = Triumviral, qui apartient aux Triumvirs. "La puissance triumvirale. "Le despotisme triumviral. = Triumvirat, le règne des Triumvirs. "Le Triumvirat de Pompée, de César et de Crassus. "Le Triumvirat d'Octave, d'Antoine, de Lépide, fut signalé par d'horribles proscriptions.