trognonner

TROGNONNER

(tro-gno-né) v. n.
Avoir l'apparence d'un trognon.
Une duègne, affreuse compagnonne Dont la barbe fleurit et dont le nez trognonne [V. HUGO, Ruy Blas, IV, 7]

ÉTYMOLOGIE

  • Trogne ; patois des Fourgs, trougni, faire la trogne, la moue.