trombe

trombe

n.f. [ it. tromba, trompette ]
Masse d'eau soulevée en colonne tourbillonnante par un vent violent tornade
En trombe,
de façon brusque : Elle est entrée en trombe dans la salle ; très rapidement : La moto est passée en trombe à toute vitesse
Trombe d'eau,
pluie très violente et abondante cataracte, déluge

trombe

(tʀɔ̃b)
nom féminin
1. pluie très forte violente
2. brusquement Il est entré en trombe dans mon bureau.

TROMBE1

(tron-b') s. f.
Météore consistant en une colonne d'eau conique, enlevée par des tourbillons de vent, tournant sur elle-même avec une très grande vitesse, et produisant les plus grands ravages ; il y a des trombes de terre et de mer.
Les trombes, que les navigateurs ne voient jamais sans crainte et sans admiration [BUFF., Hist. nat. Pr. th. terr. Œuv. t. II p. 273]
Le vent ou l'agitation de l'air intérieur sous la nuée ne rompt ni les grosses ni les petites trombes ; seulement, cette impulsion les détourne de la perpendiculaire [ID., Add. et corr. th. terr. Œuv. t. XIII, P. 37]
On peut diviser les trombes en descendantes et ascendantes : les trombes descendantes sont celles qui se portent des nuages vers la terre ou la mer ; et les trombes ascendantes sont celles qui se portent de la mer vers le nuage [BRISSON, Traité de phys. t. III, p. 500]
On a dit aussi trompe.
Un de ces gros tourbillons que les mariniers appellent trompe [, Voy de Siam, t. I, p. 37]
Terme de marine. Ventilateur en usage sur les vaisseaux. On l'appelle aussi trompe.
Appareil destiné à lancer le vent dans les fourneaux.
Un fourneau à manche, animé par le vent d'une trombe d'eau [SAUSSURE, Voy. Alpes, t. v, p. 76, dans POUGENS]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Trompe [NICOT., ]

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. tromba. On a proposé deux étymologies, l'espagn. trombo ou tromba, toupie, français, trompe (Il n'avoit pas le fouet pour mener cette trompe, DESPER., Cont. VI), qui viennent du lat. turbo, la trombe étant comparée à une toupie qui tourne ; et l'ital. tromba, trompette, à cause de la forme en tube qu'a ce météore.

TROMBE2

(tron-b') s. f.
Sorte d'instrument de percussion dont le son ressemble à celui d'une timbale couverte.

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. tromba, trompette.

trombe

TROMBE. n. f. Colonne d'eau qui, poussée par le vent, tourbillonne en renversant tout sur son passage.

Fig., Il est entré dans ce salon comme une trombe, il est entré en trombe, Il est entré d'un mouvement très brusque et très rapide.

trombe


TROMBE, s. f. [Trombe; 1re lon. 2e e muet.] Terme de Marine. Tourbillon, ou nuage creux, qui descend sur la mer en forme de colonne. On l'apèle aussi Siphon.

Traductions

trombe

[tʀɔ̃b] nfwaterspout
des trombes d'eau → a downpour
en trombe [arriver, passer] → like a whirlwind