trompe-conscience

TROMPE-CONSCIENCE

(trom-pe-kon-si-an-s') s. m.
Ce qui est à la conscience ce qu'un trompe-l'œil est à l'œil [LE PÈRE JÉROME, dans Feuille d'avis des montagnes, Locle-chaux-de-fonds, canton de Neuchâtel, 28 janv. 1875]