tromperie

tromperie

n.f.
Action faite pour tromper : La tromperie consistait à faire passer les copies pour des originaux escroquerie, fraude, supercherie

tromperie

(tʀɔ̃pʀi)
nom féminin
fait de mentir, de tromper volontairement Il y a tromperie sur la marchandise.

TROMPERIE

(tron-pe-rie) s. f.
Action de tromper.
N'est-ce pas une erreur sérieuse et délibérée, une tromperie de bonne foi faite à soi-même par soi-même ? [BALZ., De la cour, 2e disc.]
Dans l'amour, la tromperie va presque toujours plus loin que la méfiance [LA ROCHEFOUCAULD, Première pens. 114]
L'autre [le renard] était passé maître en fait de tromperie [LA FONT., Fabl. III, 5]
Illusion.
Les riches de la terre, qui, durant cette vie, jouissant de la tromperie d'un songe agréable, s'imaginent avoir de grands biens [BOSSUET, Panég. St Bernard, 1]
Tremblez dès à présent à la tromperie de vos passions, aux belles couleurs dont elles parent vos vices secrets [ID., Médit. sur l'Évang. Dern. sem. du Sauveur, 80e jour.]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Se Bertran du Guesclin à la chiere hardie Les venoit assaillir avec sa compagnie, On nous aroit joué d'une grant tromperie [, Guesclin. 142]
  • XVe s.
    Vous en estes ung fin droit maistre.... Par ma foy, mais de tromperie [, Patelin, v. 45]
  • XVIe s.
    Je ne refuse point de soffrir pour ceste tromperie tous telz tourmens que tu voudras [AMYOT, Brut. 61]
    La tromperie [action de se tromper] n'est pas de tel interest, de trouver les ennemis par effect plus foibles qu'on n'avoit espéré, que de les trouver à la verité bien forts, aprez les avoir jugez foibles par reputation [MONT., III, 167]

ÉTYMOLOGIE

  • Tromper.

tromperie

TROMPERIE. n. f. Action de tromper. Tromperie insigne, manifeste, visible. Vous aurez de la peine à vous garantir de ses tromperies.

tromperie

Tromperie, Ars, artificium, Astucia, Calliditas, Captio, Error, Fabrica, Fallacia, Fraus, Fraudatio, Circundictio, Impostura, Ludificatio, Pellacia, Sutela, Techna.

Tromperie et mal engin, Dolus malus.

Tromperies pour venir à la fin de ses attaintes, Machinae.

Une tromperie couverte, Fucus.

Tromperies dont on ne peut trouver le bout, Fraudes inexplicabiles.

Tromperies et deceptions qu'on fait aux mineurs, et gens estans en bas aage, Circunscriptio adolescentium.

Plein de tromperies, Captiosus, Subdolus, Fraudulentus.

Controuver ou dresser une tromperie, Astutiam instituere, Comparare.

Il n'estoit pas ignorant de la tromperie, Non latebat eum dolus.

Faire quelque tromperie, Fallaciam in aliquem intendere, Fraudem inferre.

Inventer beaucoup de tromperies, Inexplicabiles fraudes concipere.

Penser et faire tromperie, Dolos versare.

Machiner quelque tromperie et finesse, Nectere dolum alicui, Commoliri, Contechnari.

Mener quelqu'un par tromperie comme on veut, Ductare aliquem dolis.

Pourchasser une tromperie, Insidias comparare.

Vaincre quelqu'un en cas de tromperie, Aliquem dolis superare.

Son frere sçavoit bien la tromperie et courroux de Juno, Non latebat fratrem dolus Iunonis et ira.

Par tromperie, Dolose, Fraudulenter.

Vaincre aucun par tromperies, Cuniculis expugnare.

Faire quelque chose sans tromperie, Syncera fide agere cum aliquo.

Simplement et sans tromperie, Sine fuco, Candide, Ingenue.

Synonymes et Contraires

tromperie

nom féminin tromperie
Traductions

tromperie

אחיזת עניים (נ), בגידות (נ), הונאה (נ), הטעיה (נ), הערמה (נ), התעיה (נ), כזב (ז), כחש (ז), מעל (ז), מרמה (נ), רמאות (נ), רמייה (נ), שקר (ז), הַטְעָיָה, הַתְעָיָה, אֲחִיזַת עֵינַיִם, כָּזָב, כַּחַשׁ, שֶׁקֶר, רַמָּאוּת, רְמִיָּה, מִרְמָה

tromperie

bedrog, misleiding

tromperie

dolo, frode

tromperie

Täuschung

tromperie

klamání

tromperie

bedrag

tromperie

속임수

tromperie

[tʀɔ̃pʀi] nfdeception, trickery no pl
trompes utérines nfplFallopian tubes