trop-plein

(Mot repris de trop-pleins)

trop-plein

n.m. (trop-pleins).
1. Ce qui excède la capacité d'un récipient : Le trop-plein de la citerne se déverse dans un réservoir.
2. Système servant à évacuer un excédent de liquide : Le trop-plein d'une baignoire.
3. Ce qui est en excès, en surabondance, et ne demande qu'à être employé : Un trop-plein de vitalité excédent, surplus

trop-plein

(tʀoplɛ̃)
nom masculin pluriel trop-pleins
ce qui est en excès, trop abondant évacuer un trop-plein d'énergie en faisant du sport

TROP-PLEIN

(tro-plin) s. m.
Ce qui excède la capacité d'un vase, ce qui en déborde. Le trop-plein d'un tonneau. On dit de même : le trop-plein d'un étang, d'un canal. Fig.
Il faudrait toujours que ma petite [fille] fût par-dessus le marché ; c'est le trop-plein de la tendresse que j'ai pour vous [SÉV., à Mme de Grignan, 7 août 1671]
Quand les besoins seront satisfaits, le surplus des assignats, s'il en est, le trop-plein, qu'on me passe cette expression, se reversera naturellement dans le payement de la dette contractée pour l'acquittement des biens nationaux [MIRABEAU, Collect. t. IV, p. 58]
Je verserais [en un autre cœur] le trop-plein de mon âme [LAMART., Joc. II, 87]
Trop-plein d'une citerne, puisard creusé auprès d'une citerne ; il reçoit l'eau qui déborderait de la citerne et qui se perd dans le puisard. Au plur. Des trop-pleins.

ÉTYMOLOGIE

  • Trop, et plein.

trop-plein

TROP-PLEIN. n. m. Ce qui excède la capacité d'un vase, d'un réservoir, etc., ce qui en déborde. Le trop-plein du tonneau s'est répandu de tous côtés. Le trop-plein d'une citerne, d'un étang, d'un canal.
Traductions

trop-plein

overflow, surplus

trop-plein

בירוץ (ז), גודש (ז), רוויה (נ)

trop-plein

Überlauf

trop-plein

溢出

trop-plein

přetečení

trop-plein

오버플로

trop-plein

[tʀoplɛ̃] nm
[liquide] → overflow
(= tuyau) → overflow pipe, outlet