tropique


Recherches associées à tropique: tropique du cancer

tropique

n.m. [ du gr. tropikos, de tropos, 1. tour, de trepein, tourner ]
Chacune des deux lignes imaginaires de la sphère terrestre parallèles à l'équateur : Le tropique du Cancer se situe dans l'hémisphère Nord et le tropique du Capricorne dans l'hémisphère Sud.

tropiques

n.m. pl.
Régions situées de part et d'autre de l'équateur, au climat très chaud ; zone intertropicale.

TROPIQUE

(tro-pi-k') s. m.
Terme d'astronomie. Parallèle terrestre correspondant à la latitude de 23° 28' (inclinaison de l'équateur sur l'écliptique) qui sépare la zone torride des zones tempérées. En tous les points d'un tropique le soleil passe une fois par an au zénith. Les deux tropiques. Passer sous le tropique.
Le soleil par deux fois a, d'un tropique à l'autre, Éclairé dans sa marche et ce monde et le nôtre [VOLT., Alz. II, 2]
Le tropique du Cancer, celui qui est situé dans l'hémisphère boréal. Le tropique du Capricorne, celui qui est situé dans l'hémisphère austral. Le bonhomme Tropique, matelot déguisé d'une manière burlesque qui préside aux amusements du passage de la ligne.
Par extension, le tropique, la région comprise entre les deux tropiques.
Tous les fruits, tous les arbres, toutes les fleurs y sont entretenues [dans le Vishnapor] par une fraîcheur éternelle qui tempère les chaleurs du tropique dont ce climat n'est pas éloigné [VOLT., Mél. litt. Lett. chin. et ind. 10]
Tropique ou oiseau des tropiques, phaéthon à queue blanche et à brins rouges.
Adj. Année tropique, intervalle de temps compris entre deux passages successifs du centre du soleil à l'équinoxe de printemps ; cette année diffère de l'année sidérale à cause du déplacement de l'équinoxe de printemps, dû à la précession des équinoxes et à la nutation ; elle est de 365 jours 5 heures 48 minutes 47 secondes, et ainsi plus courte de 24 minutes 8 secondes que l'année sidérale.
L'année déterminée par les équinoxes s'appelle tropique, parce qu'anciennement on l'avait conclue du retour du soleil à un même tropique [DELAMBRE, Abrégé astr. Leçon 1]
Terme de botanique. Fleurs tropiques, fleurs qui s'ouvrent le matin et se ferment le soir. On dit maintenant fleur équinoxiale plutôt que fleur tropique.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Tropicques sont deux cercles où le solleil arryve seullement une fois l'an en la partye du nort et une autre fois en la partye du su, lesquels tropicques sont ainsi nommez parce que, quand le solleil est venu ou arryvé à chacun, il s'en retourne vers l'equinoxial [J. DEVAULX, dans JAL]

ÉTYMOLOGIE

  • Du grec, tourner, parce que le soleil, arrivé à l'un des tropiques, semble retourner sur ses pas et marcher vers l'autre.

tropique

TROPIQUE. n. m. T. d'Astronomie. Chacun des deux parallèles de la sphère céleste qui passent par les points solsticiaux.

En termes de Géographie, il se dit de Chacun des deux parallèles de la sphère terrestre qui, dans l'hémisphère boréal et dans l'hémisphère austral, séparent la zone torride de la zone tempérée. Le tropique du Cancer. Le tropique du Capricorne. Région située entre les deux tropiques. Passer le tropique. Passer sous le tropique.

TROPIQUE s'emploie aussi comme adjectif. Année tropique, Espace de temps qui s'écoule entre deux passages successifs du soleil au point figurant l'équinoxe de printemps.

tropique


TROPIQUE, s. m. [Tropike.] Cercle de la Sphère, parallèle à l'Équateur, et qui est le terme de part et d'autre du cours du Soleil. "Il y a deux tropiques, également distans de l'Équateur; le tropique du Cancer et le tropique du Capricorne. "Région située entre les deux tropiques, entre les tropiques.

Traductions

tropique

tropickeerkringtropischτροπικός熱帶טרופי (tʀɔpik)
nom masculin
cercle imaginaire qui fait le tour de la Terre

tropique

[tʀɔpik]
nmtropic tropiques
nmpltropics
sous les tropiques → in the tropics
tropique du Cancer nmTropic of Cancer
tropique du Capricorne nmTropic of Capricorn