troué, ée


Recherches associées à troué, ée: trouée, trouer

TROUÉ, ÉE

(trou-é, ée) part. passé de trouer
Qui a des trous. Robe trouée.
Frères ! et vous aussi vous avez vos journées !... Vos jeunes étendards troués à faire envie à de vieux drapeaux d'Austerlitz ! [V. HUGO, Crép. 1]
Percé.
Le lendemain [26 déc. 1870].... partait le dernier coup de mine, et s'écroulait le dernier obstacle [dans le tunnel], les deux tronçons étaient réunis : les Alpes étaient trouées [DE PARVILLE, Journ. offic. p. 3830, 3e col.]