trouble-fête

(Mot repris de trouble-fêtes)

trouble-fête

n. (trouble-fêtes ou inv.).
Personne qui vient troubler la joie d'une réunion importun

trouble-fête

(tʀubləfɛt)
nom masculin-féminin pluriel trouble-fêtes
personne qui gêne une fête jouer les trouble-fêtes

TROUBLE-FÊTE

(trou-ble-fê-t') s. m. et f.
Celui, celle qui vient interrompre de la joie, des plaisirs.
Vous avez du vin dans la tête, Et n'êtes qu'une trouble-fête [SCARR., Virg. II]
Je ne suis point un trouble-fête, je veux ce qu'on veut [ST-ÉVREM., Sir Politick, IV, 1]
J'ai quelque affaire en tête, Qui de moi ne ferait chez vous qu'un trouble-fête [PIRON, Métrom. II, 1]
Chose, événement qui produit le même effet ; en ce sens il est toujours masculin.
Si jamais on a vu quelqu'un dont la présence ait été un trouble-fête [BOURSAULT, Lett. nouv. t. II, p. 414, dans POUGENS]
J'imagine un trouble-fête Auquel il ne s'attend pas [MARMONTEL, Fauss. mag. sc. 10]
Au plur. Des trouble-fête.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Trouble-feste [CHARRON, Sagesse, p. 30, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Troubler, et fête.

trouble-fête

TROUBLE-FÊTE. n. m. Importun, indiscret qui vient interrompre la joie, les plaisirs d'une réunion publique ou particulière. C'est un trouble-fête.
Synonymes et Contraires

trouble-fête

nom trouble-fête
Personne importune.
gêneur, rabat-joie -familier: casse-pieds, éteignoir, pisse-froid, raseur -littéraire: importun -populaire: pisse-vinaigre.
Traductions

trouble-fête

משבית שמחה (ז), עוכר שמחה (ז), מַשְׁבִּית שִׂמְחָה

trouble-fête

spelbreker

trouble-fête

guastafeste

trouble-fête

[tʀubləfɛt] nmf invspoilsport