truelle

truelle

n.f. [ du lat. trulla, petite écumoire, de trua, cuillère à pot ]
Outil de maçon pour étendre le mortier ou le plâtre.

truelle

(tʀyɛl)
nom féminin
outil de maçon à lame triangulaire lisser un enduit à la truelle

TRUELLE

(tru-è-l') s. f.
Outil dont les maçons se servent pour employer le plâtre et le mortier.
Je ne me servirai plus à l'avenir de la truelle parmi mon peuple d'Israël, et je n'en crépirai plus les murailles [SACI, Bible, Amos, VII, 8]
Elle fait jouer la truelle Après une ville nouvelle [SCARR., Virg. trav. I]
Fig.
Si le philosophe peut quelquefois être représenté armé d'une faulx, il doit au moins porter dans l'autre main une truelle [BONNET, Paling. XIV, 5]
La bâtisse, le goût de bâtir.
Louvois dit qu'il était perdu, mais qu'il lui susciterait [au roi] une guerre telle qu'il lui ferait avoir besoin de lui, et laisser là la truelle [SAINT-SIMON, 219, 203]
Vous avez peut-être entendu dire que je suis maçon, et tout le contraire de Sedaine : il a quitté la truelle pour la lyre, et moi la lyre pour la truelle [VOLT., Lett. la Harpe, 15 août 1776]
Aimer la truelle, aimer à bâtir.
Truelle à poisson, sorte de cuiller avec laquelle on découpe et sert le poisson.
Truelle vernie ou à ramoneur, espèce de champignon ; c'est un polypore.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et la truele et le ciseau, Après tenailles [, Choses qui faillent en ménage]
  • XIVe s.
    Il doit avoir en sa sceinture une truelle à maçon [VIGNAY, Eschès moralisés, f° 48]
  • XVIe s.
    Maintenant je ne suis ny vaneur, ny maçon, Pour acquerir du bien en si basse façon : Et si ay fait service autant à ma contrée Qu'une vile truelle à trois crosses tymbrée [RONS., 977]
    À propos truelle : pourquoi est-ce que.... [RAB., I, 39]

ÉTYMOLOGIE

  • Wallon, truvel ; du lat. trulla, truelle, dimin. de trua, cuiller à pot.

truelle

TRUELLE. n. f. Outil, instrument dont les maçons se servent pour employer le plâtre ou le mortier et qui est formé d'une lame triangulaire de métal dont le manche recourbé est garni d'une poignée de bois. Apportez l'auge et la truelle. Se servir de la truelle. Enduire avec la truelle.

Il se dit aussi d'un Instrument d'argent, à peu près de la même forme, avec lequel on découpe et on sert le poisson à table.

truelle

Une Truelle, Trulla.

truelle


TRUELLE, s. fém. TRUELLÉE, s. fém. [Truèle, tru-élée: 2eè moyen au 1er, é fer. au 2d; 3ee muet au 1er, é aussi fermé au 2d.] Truelle est un petit instrument de fer ou de cuivre, dont les Maçons se servent pour employer le plâtre et le mortier dans la construction d'un bâtiment. Enduire à la truelle. Blanchir à la truelle, avec du plâtre blanc. = En st. prov. Aimer la truelle; aimer à bâtir. = Truellée, plein une truelle. "Il ne faut, pour ce petit ouvrage, qu'une truellée, que deux ou trois truellées de plâtre ou de mortier.

Traductions

truelle

Kelle

truelle

troffel, vismes

truelle

trowel, scoop, slice

truelle

כף-סיידים (נ), מרדה (נ), מרית (נ), מִרְדֶּה

truelle

paleta

truelle

trulo

truelle

trolha, colher de pedreiro,

truelle

cazzuola

truelle

lopatka

truelle

planteske

truelle

istutuskauha

truelle

zidarska žlica

truelle

移植ごて

truelle

흙손

truelle

murskje

truelle

kielnia

truelle

murslev

truelle

เกรียง

truelle

mala

truelle

cái xẻng bứng cây

truelle

泥铲

truelle

truelle

[tʀyɛl] nftrowel