truite

truite

n.f. [ lat. tructa ]
Poisson voisin du saumon, à chair fine et estimée.

TRUITE

(trui-t') s. f.
Nom vulgaire du salmo fario, malacoptérygiens abdominaux.
Vous trouverez [à Ferney] la plus belle situation de la terre, un château magnifique, des truites qui pèsent dix livres, et moi qui ne pèse guère davantage [VOLT., Lett. Thiriot, 23 janv. 1755]
Les truites du lac de Genève, fameuses par l'excellence de leur chair et par leur grosseur, commencent au printemps à abandonner le lac pour descendre dans le Rhône et y frayer [BONNET, Contempl. nat. XII, 27]
Truite saumonée, truite qui a la couleur et le goût du saumon, salmo trutta.
Truite brune, nom donné à la variété sylvatique du salmon fario. Truite noire, un des noms vulgaires du saumon alpin. Truite de montagne, autre nom vulgaire du saumon alpin. Truite de mer, salmo Schiefermulleri.
Partie du fourneau de la touraille d'une brasserie.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Eles me mangeront.... Tout ainsi volentiers com li lus [brochet] fait la truite [, Berte, XXXVII]
    N'i menjue [elle n'y mange] saumon ne trute [RUTEB., II, 195]
  • XVIe s.
    La truite ne peut vivre qu'en eau de fontaine.... cest excellent poisson, estimé la perdrix d'eau douce.... [O. DE SERRES, 425]

ÉTYMOLOGIE

  • Wallon, trûtt ; bourguign. trute ; du lat. tructa ; du grec, manger : proprement le poisson vorace.

truite

TRUITE. n. f. Poisson du genre saumon à peau tachetée, qui se trouve ordinairement dans les eaux vives et dans les lacs.

Truite saumonée, Truite qui tient de la couleur et du goût du saumon.

En termes de Cuisine, Truite à la meunière ou, elliptiquement, Truite meunière, Truite cuite dans du beurre fondu.

truité

TRUITÉ, ÉE. adj. Qui est marqueté de petites taches rougeâtres, comme une truite; il n'est guère usité qu'en parlant de Certains chevaux, de certains chiens dont le poil est ainsi tacheté. Cheval alezan truité, bai truité. Chien truité.

Porcelaine truitée, Porcelaine dont la couleur est fendillée.

En termes d'Arts, Fonte truitée, Fonte tachetée de blanc et de gris.

truite

Truite, f. penac. dissyll. Est une espece de poisson saxatile, aymant et hantant l'eauë froide et claire, telle qu'on void és cavernes des rochers aquatiques, ou plustost fleuviaux, qui est la cause qu'elle a l'interieur rougeastre, et la peau et escaille grisastre et tavelée. Elle est de moyenne longueur et largeur de corps communéement, et quand elle l'excede, est appelée truite Saulmonnée, Trutta Salmonata. Selon Rondelet, non tant pour la couleur du dedans rougeastre, que pour la grandeur irreguliere du corps, Aucuns rendent ce mot en Latin par Turtur, autres par Mustela. Autres par Salar. Dont Ausone parle In Mosella, Purpureisque salar stellatus tergora guttis. Mais le commun est Trutta.

truite


TRUITE, s. fém. TRUITÉ, ÉE, adj. [Trui-te, , té-e: 2e e muet au 1er, é fer. au 2d et au 3e.] Truite, poisson de rivière, fort délicat. = Truite saumonée, qui tient de la couleur et du goût du saumon. = Truité, qui a des taches rousses comme une truite. Il ne se dit que des chevaux et des chiens.

Traductions

truite

Forelletroutforel, beekforel, gewone forelטרוטה (נ) [פורל], פורל (ז), שמך (ז), שֶׁמֶךְ, פוֹרֵלforeltruitapstruhforel, örred, ørredtrutotruchataimenpastrvapisztrángsilungurtrota鱒, マスtructaupėtakisforeleørrettrutapostrvforell, öringalabalıkπέστροφαسَلْمُونٌ مُرَقَّط송어pstrągфорельปลาจำพวกหนึ่งมีลักษณะคล้ายปลาแซลมอนcá hồi鳟鱼пъстърва (tʀɥit)
nom féminin
poisson qui vit surtout dans les rivières

truite

[tʀɥit] nftrout inv