tunnel

(Mot repris de tunnels)

tunnel

n.m. [ mot angl. signif. « galerie, tuyau », du fr. tonnelle ]
1. Galerie souterraine de grande section, donnant passage à une voie de communication : Emprunter le tunnel sous la Manche.
2. Fig. Longue période difficile : Voir le bout du tunnel.
3. Abri en matière plastique ayant la forme d'un demi-cylindre, utilisé pour protéger les cultures : Cultiver des salades sous tunnel.

TUNNEL

(tu-nèl) s. m.
Terme du génie civil. Souterrain qui passe sous une rivière ou sous un chemin. S'applique maintenant à tout passage pratiqué sous terre, à travers des montagnes, etc. Tunnel sous-marin, tunnel qui passe sous un bras de mer.

ÉTYMOLOGIE

  • Angl. tunnel, du franç. tonnelle.

tunnel

TUNNEL. n. m. T. emprunté de l'anglais. Voie souterraine percée à travers une montagne, une colline, établie sous une rivière, etc. Le tunnel du mont Cenis. Pour construire cette voie ferrée il a fallu percer plusieurs tunnels. Le tunnel du Métropolitain de Paris.
Traductions

tunnel

Tunneltunneltunnel, moeilijke periodeמנהרה (נ), מפלש (ז), נקבה (נ), מִנְהָרָה, מִפְלָשׁtunelτούνελ, σήραγγαtúnelgalleria, tunnelنَفَقtunneltunnelitunelトンネル터널tunneltuneltúnelтуннельtunnelอุโมงค์tünelđường hầm隧道тунел隧道 (tynɛl)
nom masculin
passage souterrain

tunnel

[tynɛl] nmtunnel
tunnel sous la Manche nm
le tunnel sous la Manche → the Channel Tunnel