turelure

(Mot repris de turelures)

TURELURE

(tu-re-lu-r') s. f.
Terme populaire emprunté à un refrain de chanson, et usité seulement dans cette locution : C'est toujours la même turelure, c'est toujours la même chose. On a écrit aussi turlure.
Faut toujours lui payer sa dîme, Ses messes, les enterrements, Les services, les sacrements, C'est toujours la même turlure [, Deuxième harangue à Monseigneur l'archevêque de Paris, etc. Pièces et anecdotes intéressantes, etc. 1re partie, p. 43]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Un cornet y avoit d'une œuvre manovrée, Qui turelure a nom en tant mainte contrée ; Icele turelure fu hautement sonnée [, Guesclin. 3816]

ÉTYMOLOGIE

  • Onomatopée de fantaisie.

turelure

TURELURE. s. f. Refrain de chanson, dont on a fait un substantif féminin, qui ne s'emploie que dans cette phrase familière, C'est toujours la même turelure, C'est toujours la même chose, la même façon.