turquin

(Mot repris de turquins)

turquin

adj. m. et n.m.
Se dit d'un marbre bleu veiné de blanc.
adj. m.
Litt. Se dit d'un bleu foncé et mat : Des yeux turquins.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

TURQUIN

(tur-kin) adj. m.
Il n'est usité que dans cette expression : Bleu turquin, bleu foncé, peu éclatant et tirant sur l'ardoise.
Ne peut-on pas vous donner une commission ? c'est deux cents aunes de damas bleu qu'il me faudrait : ni pâle, ni turquin, mais fort et beau [MAINTENON, Lettre à M. d'Aubigné, t. I, p. 165, dans POUGENS]
Le rouge, le vert et le bleu turquin occupant par trois grandes masses tout son plumage [d'une perruche] [BUFF., Ois. t. XI, p. 192]
Fig.
Les Turcs font si grand cas d'une certaine fable, Que la pièce à leur gré tient presque du divin ; Conte bleu cependant, et bleu d'un bleu turquin, Bizarrement pensé, heurtant le vraisemblable [SÉNECÉ, Serpent mangeur de kaïmac.]
Substantivement.
Le turquin et les nuances plus hautes des bleus se peuvent encore aviver et augmenter [, Instr. gén. teintures de laine, 18 mars 1671, art. 13]
S. m. Sorte de marbre bleu.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Et estoit le cordage de fil d'or de cypre, et de soie bleue turquine [M. DU BELL., 27]

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. turchino, bleu (le marbre bleu turquin antique venant de Mauritanie, pays turc).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

turquin

TURQUIN. adj. m. Il ne s'emploie qu'avec Bleu et signifie Foncé. Taffetas bleu turquin. Drap bleu turquin.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

turquin

Turquin espece de couleur esclatant entre bleu et azur.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

turquin


TURQUIN, adj. m. TURQUOISE, s. f. [Tur-kein, koâ-ze: 2e lon. au 2d.] Le 1er se dit d'un bleu foncé et couvert. "Drap, tafetas, bleu-turquin. — Il se dit toujours avec bleu. = Le 2d est le nom d'une pierre précieûse de couleur bleûe, et qui n'est point transparente.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788