tyrannique

Recherches associées à tyrannique: despotique, oppressive, tyrannie

tyrannique

adj.
1. Qui a le caractère de la tyrannie : Un pouvoir tyrannique autocratique, despotique
2. Fig. Qui exerce un pouvoir impérieux : Le pouvoir tyrannique du jeunisme coercitif, oppressif
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

TYRANNIQUE

(ti-ra-nni-k') adj.
Qui tient de la tyrannie, qui est injuste, violent.
La justice sans la force est impuissante ; la force sans la justice est tyrannique [PASC., Pens. VI, 8, édit. HAVET.]
Ah ! mon fils, que je hais ces rigueurs tyranniques ! [VOLT., Alz. I, 1]
Élisabeth fit une action de tyrannie.... en faisant assassiner par un bourreau la reine Marie Stuart ; mais, dans le reste de son gouvernement, elle ne fut pas tyrannique [ID., Dict. phil. Tyran]
Qui tyrannise.
Ne vous imposez point de loi si tyrannique [CORN., Cid, III, 3]
Ces discours sont faux et tyranniques : Je suis beau, donc on doit me craindre ; je suis fort, donc on doit m'aimer [PASC., Pens. VI, 10, édit. HAVET.]
Laissons les beaux esprits dans leurs disputes de mots, dans leur commerce de louanges qu'ils se vendent les uns aux autres à pareil prix, et dans leurs cabales tyranniques qui veulent usurper l'empire de la réputation et des lettres [BOSSUET, Sermons, Sur l'honneur, 1]
Elles se piquent de briller dans les conversations, de réduire tout à leur sens, et d'exercer un empire tyrannique sur les opinions [FLÉCH., Mme de Montaus.]
Fig. Qui exerce un pouvoir sur l'esprit des hommes, en parlant de choses.
Quel tyrannique effroi.... [CORN., Toison, I, 3]
Un orateur, voyant sa patrie en danger, Courut à la tribune ; et, d'un art tyrannique, Voulant forcer les cœurs dans une république, Il parla fortement sur le commun salut [LA FONT., Fabl. VIII, 4]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Et tele chose est plus manifeste en ceste policie tyrannique, pour ce que elle est très malvese [ORESME, Éth. 246]
  • XVIe s.
    Quand le peuple gemit soubs le faix tyrannique [D'AUB., Tragiques, édit. LALANNE, p. 81]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. tyrannicus, qui vient du grec, tyran.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

tyrannique

TYRANNIQUE. adj. des deux genres. Qui tient de la tyrannie, qui est injuste, violent, contre droit et raison. Gouvernement tyrannique. Pouvoir tyrannique. Une jalousie tyrannique.

Il s'emploie aussi figurément et signifie Qui exerce une action, un pouvoir irrésistible. Une amitié tyrannique. Des exigences tyranniques.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Synonymes et Contraires

tyrannique

adjectif tyrannique
3.  Qui a une influence contraignante.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

tyrannique

tyrannical, high-handed, oppressiveכוחני (ת), מציק (ת), עריץ (ת), עריצי (ת), רודני (ת), כּוֹחָנִי, מֵצִיק, עָרִיץtiranniek, alles overheersendτυραννικός (tiʀanik)
adjectif
très autoritaire et violent
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

tyrannique

[tiʀanik] adjtyrannical
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005