ulcère

(Mot repris de ulcere)

ulcère

n.m. [ lat. ulcus, ulceris ]
Lésion de la peau ou d'une muqueuse, provoquant une plaie qui se cicatrise mal : Un ulcère de l'estomac.

ULCÈRE

(ul-sè-r') s. m.
Plaie ancienne et ne tendant pas à cicatrisation.
Vers l'âge de quatorze ans le jeune Boerhaave fut attaqué d'un ulcère malin à la cuisse gauche [FONTEN., Boerhaave.]
Fig.
Dieu coupe jusqu'au vif pour guérir l'ulcère de notre cœur [FÉN., t. XVIII, p. 433]
[Sodome et Gomorrhe] Chaque toit recélait quelque mystère immonde, Et, comme un double ulcère, elles souillaient le monde [V. HUGO, Orientales, I]
Ulcère au poumon, s'est dit autrefois comme synonyme de phthisie pulmonaire.
Les fatigues de son métier, très pénible par lui-même, et plus pénible pour lui que pour tout autre, lui causèrent un mal de poitrine si violent, qu'on lui crut un ulcère au poumon [FONTEN., du Verney.]
Ulcère annamite ou de Cochinchine, mal qui débute toujours par un gonflement circonscrit et par des taches rouges accompagnées de cuisson ou de démangeaison légères ; au milieu de ces taches se forme un point dur qui se développe jusqu'à prendre le diamètre d'une pièce d'un franc.
Ulcère contagieux de Mozambique, maladie désignée, à l'île de la Réunion, sous le nom de pian, mais qui diffère du pian véritable décrit par les dermatologues.
Ulcère de la Nouvelle-Calédonie, plaie à laquelle succède un ulcère qui ne creuse pas, mais ronge et s'étend superficiellement en soulevant peu à peu l'épiderme.
Ulcère perforant de l'estomac, destruction plus ou moins étendue de la muqueuse de l'estomac, en dehors de l'existence de toute production ayant forme de tumeur.
Ulcère syriaque, nom, chez les anciens médecins grecs, de l'angine diphthéritique.
Ulcère des arbres, plaie ayant son siége dans le système ligneux des végétaux arborescents, sur les tiges, les rameaux ou les racines.

REMARQUE

  • Dans le XVIIe siècle, l'usage hésitait sur le genre de ce mot.
    M. Chapelain condamne ceux de la cour qui ont fait ulcère féminin ; il est masculin [VAUGEL., Rem. not. Th. Corn. t. II, p. 615, dans POUGENS]

SYNONYME

  • ULCÈRE, PLAIE. La plaie résulte de l'action d'un corps étranger ; la cause de l'ulcère est inhérente à l'économie. La plaie est toujours idiopathique, l'ulcère toujours symptomatique. La plaie tend essentiellement à la guérison, parce que l'action de la cause a été instantanée ; l'ulcère tend, au contraire, à s'agrandir, avec perte de substance, parce que la cause en est subsistante. Le traitement de la plaie est purement chirurgical, celui de l'ulcère est plutôt médical.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Le vice laisse comme un ulcere en la chair, une repentance en l'ame, qui tousjours s'esgratigne et s'ensenglante elle mesme [MONT., III, 259]
    Une personne pourrie d'ulceres [AMYOT, Comm. lire les poët. 10]
    Il lui demandoit quelque medecine pour guarir un petit ulcere qu'il avoit au bout de l'ongle [ID., Comm. il faut ouïr, 15]

ÉTYMOLOGIE

  • Génev. une ulcère ; du lat. ulcus, ulceris, qui tient au grec, ulcère.

ulcère

ULCÈRE. n. m. Ulcération persistante, chronique. Un ulcère à la jambe. Ulcère variqueux. Ulcère de l'estomac. Les bords, les lèvres d'un ulcère. Un ulcère qui ronge.

ulcere

Ulcere, Vlcus vlceris, Bubones.

Ulceres corrosifs, Nomae nomarum.

Ulceres enflambez, Carbuncularia vlcera.

Ulceres qui croissent et gaignent tousjours, Serpentia vlcera.

Espece d'ulcere qui corrompt et mange les parties, saines et prochaines, Phagedaena, Nomae.

Ulceres qui s'estendent comme fait la tigne, Vlcera serpentia.

Ces choses reduisent les ulceres à chair vive, Haec redigunt ad viuum corpus vlcera.

Plein d'ulceres, Vlcerosus.

L'inflammation de l'ulcere, Inflammatio vlceris, AEstus vlceris.

Qui a quelque ulcere en la bouche, Stomaticus.

Bruslure faite és ulceres par medicamens caustiques, Vrigo vri ginis.

Traductions

ulcère

Geschwürulcer, sorezweerאולקוס (ז), כיב (ז), שחין (ז), כִּיב, שְׁחִיןvředulceroúlceraulcusúlcerakidondaέλκοςulceraقُرْحَةmavesårhaavaumačir潰瘍궤양magesårwrzódязваsårแผลเปื่อยülserung nhọt溃疡язва潰瘍 (ylsɛʀ)
nom masculin
plaie qui ne cicatrise pas avoir un ulcère à l'estomac

ulcère

[ylsɛʀ] nmulcer
ulcère à l'estomac → stomach ulcer