unilatéral, ale

UNILATÉRAL, ALE

(u-ni-la-té-ral, ra-l') adj.
Terme d'histoire naturelle. Qui est disposé ou qui se porte d'un seul côté. Les fleurs dans quelques borraginées sont unilatérales.
Terme de jurisprudence. Contrats unilatéraux, ceux où une ou plusieurs personnes sont obligées envers une ou plusieurs autres, sans qu'il y ait engagement de la part de ces dernières ; il s'oppose à bilatéral.
Il [le contrat] est unilatéral, lorsqu'une ou plusieurs personnes sont obligées envers une ou plusieurs autres, sans que de la part de ces dernières il y ait engagement [, Code civ. art. 1103]

ÉTYMOLOGIE

  • Un, et latéral.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • UNILATÉRAL. Ajoutez : 3° Qui ne voit qu'un côté des choses. Un écrivain chilien contemporain, Jenaro Abasolo, a dit : Un génie unilatéral comme Bossuet ne pouvait approfondir la philosophie de l'histoire, FÉLIX BOVET, (de Neuchâtel, Suisse), qui ajoute : Tous ceux qui ont traduit de l'allemand en français ont regretté de n'avoir pas d'équivalent pour einseitig (qui ne voit qu'un côté).