vélite

VÉLITE

(vé-li-t') s. m.
Chez les Romains, soldat d'infanterie légèrement armé.
Les archers crétois, les vélites romains et les différents corps des Gaulois étaient répandus sur le front de l'armée [CHATEAUBR., Mart. VI]
Nom d'un corps de chasseurs à pied sous le premier empire.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Velites furent une chevalerie en l'ost des Romains, qui estoient plus legiers que autres [BERCHEURE, f° 3]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. velites, de velum ou vexillum, enseigne, proprement voile, parce que les vélites combattaient non pas sub signis, c'est-à-dire dans les rangs de la légion, mais sub velis, c'est-à-dire sous des étendards particuliers.

vélite

VÉLITE. n. m. T. d'Antiquité romaine. Soldat d'infanterie, légèrement armé. Les vélites combattaient hors des rangs de la légion et par petits groupes.

Il s'est dit aussi d'un Corps de chasseurs qui avait été créé en France par Napoléon.