vénéneux, euse

Recherches associées à vénéneux, euse: champignon vénéneux, comestible

VÉNÉNEUX, EUSE

(vé-né-neû, neû-z') adj.
Qui agit comme poison sur l'économie animale, en parlant de substances végétales. Le suc de la ciguë est vénéneux. Les champignons vénéneux.
L'odeur, la saveur et la propriété vénéneuse de beaucoup de plantes sont dues à des substances huileuses et résineuses [FOURCROY, Instit. Mém. scienc. 1807, 2e sem. p. 223]
Se dit aussi de matières inorganiques. Le cuivre forme des sels vénéneux. Toutes les préparations de plomb sont vénéneuses.
Il se dit encore de la chair devenue poison par suite d'altération. On ne pourrait sans danger se nourrir de ces chairs vénéneuses.
Animaux vénéneux, ceux qui, ingérés comme aliments, agissent sur l'économie à la manière des poisons, par opposition à animaux venimeux, ceux qui portent un venin.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il faut donner issue à la matiere virulente et veneneuse [du panaris] [PARÉ, VI, 21]
    Les picqueures de bestes veneneuses [ID., VI, 22]
    Les aiguillons de la vive sont veneneux, principalement ceux qui sont au bout de ses ouyes [ID., XXIII, 40]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. venenos ; espagn. et ital. venenoso ; du lat. venenosus, de venenum, venin.