vénerie

vénerie

n.f. [ du lat. venari, chasser ]
Chasse à courre.

vénerie

(vɛnʀi)
nom féminin
règles et pratiques de la chasse à courre un musée de la vénerie

VÉNERIE

(vé-ne-rie) s. f.
Art de chasser aux chiens courants. Entendre bien la vénerie.
Tout ce qui concerne la chasse.
Les anciennes langues ont fort peu de termes de vénerie en comparaison de la nôtre [BOUHOURS, Entretiens, II]
Collectivement. Officiers de chasse de la maison du souverain. C'est aussi l'équipage de chasse.
Lieu destiné à loger les officiers et l'équipage de la vénerie.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Les lieutenans, picqueurs et tous autres officiers et valets de sa vannerie [CARL., IV, 5]
    Quant à la venerie qui est proprement la chasse à toutes les bestes sauvages, mais le plus communement s'entend de la chasse aux bestes rousses, ou fauves, et aux noires [H. EST., Précellence, éd. FEUGÈRE, p. 117]

ÉTYMOLOGIE

  • Vener, dans l'ancien sens de chasser, du latin venari.

vénerie

VÉNERIE. n. f. Art de chasser au chien courant toutes sortes de bêtes, principalement les bêtes fauves. Traité de vénerie. Terme de vénerie.

Il se dit aussi de Tout ce qui concerne l'art de la Vénerie et se disait, particulièrement, du Corps des officiers qui étaient attachés à ce service chez le roi. La vénerie est logée en tel endroit. Les chiens de la vénerie. L'équipage de la vénerie. Officier de la vénerie. La vénerie eut ordre de suivre le roi dans ce voyage.

Il se dit encore des Divers services attachés aux équipages de chasse au chien courant.

venerie

Venerie, f. pen. Est et l'art et l'exercice de la chasse, ainsi le Fouillous a intitulé son livre où il a descrit toutes les instructions de la chasse de di verses bestes, là où Phebus et Modus, portent inscription de la chasse, Venatione, Que le Fouillous fait equipoller à ce mot Venerie, par ces vers mis au chapitre de la chasse du cerf: Si du docte Phebus avez commencement De venerie ici traduite grossement. Elle est distinguée de la fauconnerie qui traicte de la chasse exercée par oyseaux de proye. Dont iceluy Fouillous fait tels vers au chappitre du Blason du veneur. Dont ne desplaise aux fauconiers verreurs, Leur estat n'est approchant des veneurs.

vènerie


VèNERIE, s. f. [1re è moy. 2e e muet. 3 lon. 4e e muet.] L'art de chasser avec des chiens courans à toute sorte de bêtes et principalement aux bêtes faûves. = Il se dit aussi du corps des oficiers, qui servent chez le Roi à la Vènerie.

Traductions

vénerie

[vɛnʀi] nfhunting