vétillard

(Mot repris de vétillardes)

vétillard

VÉTILLARD, ARDE. s. Voyez VÉTILLEUR.

vétillard


VÉTILLARD, ou VÉTILLEUR, s. masc. VÉTILLE, s. fém. VÉTILLEUX, EûSE, adj. VÉTILLER, v. n. [Véti-gliar, glieur, glie, glieû, glieû-ze, glié: 1re é fer. mouillez les ll; 3e e muet au 3e, é fer. au dern. lon. au 4e et 5e.] Vétille, chôse de rien ou de peu de conséquence. "La moindre vétille l'arrête.
   Point de ces intérêts, de ces basses vétilles,
   Qui troublent aujourd'hui tant d'honêtes familles.
       Le Flateur.
Vétiller, s'amuser à des vétilles. "Il vétille toujours. Vétillard ou vétilleur, qui s'amûse à des vétilles. "On voit bien qu'il me veut traiter de vétillard et de chicaneur. Boss. "C' est un grand vétilleur. — Vétillard n'a pas de fém. il est moins usité aujourd'hui que vétilleur, dont le fém. est vétilleûse: "C'est une vétilleûse insuportable. — Vétilleux; qui demande beaucoup d'atention: "Ouvrage vétilleux.

Traductions