vétilleur, euse

VÉTILLEUR, EUSE

(vé-ti-lleur, lleû-z' : ll mouillées, et non vé-ti-yeur) s. m. et f.
Celui, celle qui s'amuse à des vétilles.
Ce sont ces oppositions imaginées et publiées entre les règles de la grammaire et les lois de l'usage, qui ont fait mépriser celle-là comme une vétilleuse perpétuelle [GIRARD, Princ. langue franç. 4e disc.]
Adj.
Enfin il était vétilleur Ce tant renommé batailleur [SCARR., Virg. VI]
Un curé vétilleur passerait pour un fou [GRIMM, Corresp. t. III, p. 51]