vacillation

VACILLATION

(va-sil-la-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
Mouvement de ce qui vacille. Vacillation d'une barque, d'une lumière.
Fig. Irrésolution, variation. Vacillation des témoins.
J'ai dit mon credo avant que d'ouvrir l'Écriture ; vaut-il mieux en commencer la lecture dans un esprit de vacillation et d'incertitude, que dans la plénitude de la foi ? [BOSSUET, 2e instr. past. 120]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    La vacillation de l'esprit humain autour de toute matiere [MONT., II, 241]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. vacillationem, de vacillare, vaciller.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

vacillation

VACILLATION. n. f. Mouvement de ce qui vacille. La vacillation d'une barque. La vacillation de la lumière.

Il signifie figurément Incertitude, irrésolution, variation. Vacillation dans les sentiments. La vacillation des témoins rendit les dépositions suspectes.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

vacillation

Vacillation, Vacillatio.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Synonymes et Contraires

vacillation

nom féminin vacillation
1.  Littéraire. Mouvement de ce qui vacille.
2.  Littéraire. Fait d'hésiter.
assurance, constance, fermeté, invariabilité, stabilité, sûreté -littéraire: immuabilité.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004