vaisseau

(Mot repris de vaisseaux)
Recherches associées à vaisseaux: vaisseaux sanguins

vaisseau

n.m. [ du lat. vasculum, petit vase, de vas, 2. vase, pot ]
1. Canal organique servant à la circulation du sang ou de la lymphe : Les vaisseaux sanguins.
2. Litt. Navire de grandes dimensions ; bâtiment de guerre.
3. Espace intérieur, génér. allongé, d'un édifice, notamm. d'une église nef
Brûler ses vaisseaux,
Litt. accomplir un acte qui interdit de changer d'avis, de revenir en arrière.
Vaisseau spatial,
véhicule destiné aux vols humains dans l'espace.

VAISSEAU

(vè-sô) s. m.
Vase quelconque destiné à contenir des liquides.
Il vit paraître Rébecca.... qui portait sur son épaule un vaisseau plein d'eau [SACI, Bible, Genèse, XXIV, 15]
Balthazar fait apporter les vaisseaux sacrés enlevés du temple de Jérusalem, et mêle la profanation avec le luxe [BOSSUET, Hist. II, 4]
En vaisseaux clos, se dit des opérations chimiques que l'on effectue en des vases hermétiquement fermés.
Le diamant ne se décompose ni ne se volatilise en vaisseaux clos ; et il faut l'action de l'air libre pour opérer sa combustion [BUFF., Min. t. VII, p. 369]
Vaisseau à fouler, cavité pratiquée dans un tronc d'arbre, et dans laquelle on met les laines. On dit aussi pile. Fig.
Nous portons, il est vrai, ce trésor dans des vaisseaux de boue [MASS., Carême, Parole.]
Vaisseau d'élection, créature choisie pour sa pureté et sa sainteté.
C'était [Ignace] un vaisseau d'élection et un homme rempli de Dieu [BOUHOURS, dans RICHELET]
Vaisseaux d'iniquité, les méchants. On dit plus souvent vase. Terme de chimie. Vaisseaux de rencontre, vaisseaux circulatoires, tout appareil composé de deux matras.

PROVERBE

    On met ce qu'on veut dans un grand vaisseau, dans un petit ce qu'on peut.
Bâtiment de bois ou de fer, construit pour le transport par eau.
Nous avons pour partir un vaisseau sur la rive [CORN., Cinna, IV, 5]
N'y ayant rien de plus important au bien de mon service en ma marine, que de conserver mes vaisseaux avec tant de soin et de précaution, qu'ils puissent servir autant que ceux des nations étrangères, c'est-à-dire depuis 25 jusqu'à 30 ans [, Lettre du roi, 1669, dans JAL]
Ayant estimé nécessaire de changer les noms de tous mes vaisseaux de guerre, frégates légères, flûtes et brûlots.... et de leur en donner d'autres plus convenables à la qualité de chacun desdits bâtiments [, Ordres du roi, 1671, dans JAL]
On ne choisit pas pour gouverner un vaisseau celui des voyageurs qui est de la meilleure maison [PASC., Pens. v, 9, édit. HAVET.]
Ceux qui sont dans un vaisseau croient que ceux qui sont au bord fuient [ID., ib. VI, 4]
La légèreté de tes vaisseaux [Alger] te donnait de la confiance [BOSSUET, Mar.-Thér.]
Quelques vaisseaux légers sont venus nous l'apprendre [RAC., Mithr. I, 4]
Je m'occupais à considérer des vaisseaux agités par la tempête, qui étaient en danger de se briser contre les rochers [FÉN., Tél. II]
Le feu roi, voulant perfectionner les constructions de ses vaisseaux, ordonna à ses généraux de mer de se rendre à la cour avec les constructeurs les plus habiles, pour convenir d'une méthode générale qui serait établie dans la suite [FONT., Renau.]
On trouve dans Athénée des descriptions de vaisseaux dont la grandeur étonne et paraît incroyable [ROLLIN, Hist. anc. Œuv. t. XI, 2e part. p. 548, dans POUGENS]
Les vaisseaux anciens étant à rames, les plus légers brisaient aisément celles des plus grands [MONTESQ., Rom. IV]
C'est ainsi que l'on nomme [vaisseaux] les grands bâtiments et les navires qui vont en mer ; il y a des vaisseaux de guerre et des vaisseaux marchands [P. GIRAUDEAU, la Banque rendue facile, page z]
Nous qui avions à peine trois cents gros vaisseaux marchands quand il [Law] proposa son système, nous en avons aujourd'hui dix-huit cents ; nous les lui devons, et nous sommes loin de la reconnaissance [VOLT., Pol. et lég. Obs. sur Lass, Melon et Dutot.]
Il n'en est pas de nos forces maritimes comme de ces trirèmes que les Romains apprirent si rapidement à construire et à gouverner ; un seul vaisseau de guerre est un objet plus grand que les flottes qui décidèrent auprès d'Actium de l'empire du monde [VOLT., Mél. litt. Panég. Louis X]
Il y a 2200 ans que Neco [Néchao], roi d'Egypte, donna des vaisseaux à des Phéniciens qui partirent de la mer Rouge, côtoyèrent l'Afrique, doublèrent le cap de Bonne-Espérance.... [BUFF., Hist. nat. Preuv. th. ter. Œuv. t. I, p. 307]
L'année 1714 vit paraître l'excellent Essai d'une nouvelle théorie de la manœuvre des vaisseaux [par Jean Bernoulli] [D'ALEMB., Élog. Bernoulli.]
On ne doit exposer aux mers du cap Horn et du nord de l'Amérique que des vaisseaux de quatre à cinq cents tonneaux [LAPÉROUSE, Voy. t. IV, p. 147, dans POUGENS]
Convaincu que les vaisseaux de l'État doivent protéger le commerce et ne jamais le faire [ID., ib. t. IV, p. 144]
Et ces hardis vaisseaux, flottantes citadelles, à qui les vents vaincus semblaient céder leurs ailes [DELILLE, Trois Règn. VI]
La vie austère d'un vaisseau en fait comme un cloître militaire au milieu des flots [STAËL, Corinne, XI, 3]
Les nochers du Bosphore ont vu dans les nuages Le vaisseau merveilleux, précurseur des naufrages [P. LEBRUN, Voy. de Grèce, v, 4]
Fig. Conduire le vaisseau, diriger une affaire.
Tâchons à ce progrès que le reste réponde ; Et, de peur de trouver dans le port un écueil, Conduisons le vaisseau de la main et de l'œil [MOL., l'Ét. II, 3]
Un vaisseau de tant de canons, un vaisseau qui porte tant de canons.
Les premiers vaisseaux de cent canons des Vénitiens, qui en eurent avant tous les autres peuples, n'étaient que des galères armées de six ou huit coulevrines et de quatre-vingts ou quatre vingt quatorze pierriers [FORFAIT, Instit. Mém. scienc. t. v, p. 241]
On sous-entend quelquefois canons. Vaisseau de quatre-vingts, de cent. Vaisseau de 1er rang, celui qui porte 120 canons. Vaisseau de 2e rang, celui qui porte 100 canons. Vaisseau de 3e rang, celui qui a 90 canons. Vaisseau de 4e rang, celui qui a 80 canons.
Tous les vaisseaux de premier rang et de second rang qui ne seront commandés par l'amiral et en corps d'armée par les vice-amiraux, seront armés de deux tiers de fonte verte et un tiers de fer [canons] ; les vaisseaux de troisième rang, moitié fonte verte et moitié fer ; ceux de quatrième, un tiers fonte verte et deux tiers de fer ; ceux du cinquième rang seront armés de canon de fer seulement, [, Ordres du roi, 1669, dans JAL]
Vaisseau-école, vaisseau où l'on instruit les jeunes gens qui doivent entrer dans la marine de l'État. Vaisseau-hôpital, vaisseau disposé pour recevoir et traiter les malades. Fièvre des vaisseaux, nom qu'on donnait autrefois au typhus né par encombrement dans les vaisseaux. Vaisseau de décharge, se disait autrefois d'un navire qui servait à porter les approvisionnements de toutes sortes, dont la trop grande quantité encombrait les vaisseaux de guerre. Vaisseau du roi, se disait des navires de toute grandeur, armés ou non, appartenant au roi, c'est-à-dire construits, armés, équipés et entretenus aux frais du trésor royal. Vaisseaux français, se disait des vaisseaux portant le pavillon de France.
Quant à la demande que vous faites qu'il soit donné des ordres aux capitaines commandant les vaisseaux français de refuser tout asile aux esclaves qui, des ports d'Espagne, se sauveront dans leurs bords... [, Choiseul à Magalon, 1763, dans JAL]
Vaisseau de registre, dans l'ancienne Amérique espagnole, vaisseau auquel le roi d'Espagne accordait la permission d'aller trafiquer dans les ports de l'Amérique. Vaisseau fantôme, voy. VOLTIGEUR.
Fig. Il se dit de ce qui est exposé au souffle des événements, comme un vaisseau l'est aux vents.
Ainsi, dans un moment, le vaisseau de l'Église, Voguant avec effort sur une mer conquise [BERNIS, Relig. vengée, VIII]
Rome était un vaisseau tenu par deux ancres dans la tempête [MONTESQ., Espr. VIII, 13]
Par les vents, par les flots de tous côtés battu, Le vaisseau de l'Etat lutte contre l'orage [RAYNOUARD, États de Blois, I, 5]
Alors que de l'Etat le vaisseau séculaire, Fatigué trop longtemps du roulis populaire [A. BARBIER, ïambes, Quatre vingt treize]
Constellation australe qu'on nomme plus souvent le Navire.
Vaisseau de guerre, albatros-frégate. Vaisseau coquille, nautile.
Étendue d'une église, d'une galerie, d'une salle, etc. considérée par l'intérieur.
L'église de Notre-Dame de Cambray est un très beau vaisseau [PELLISSON, dans HUMBERT]
On n'a à Paris ni salle de comédie, ni salle d'opéra.... les bonnes pièces sont en France, et les beaux vaisseaux en Italie [VOLT., Lett. au pr. roy. de Pr. 12 août 1739]
Je les priai de me conduire dans leur bibliothèque, qui est assez nombreuse et dans un très beau vaisseau [DUCLOS, Œuv. t. VII, p. 179]
Terme d'anatomie. Les canaux dans lesquels circulent tous les fluides de l'économie animale. Les vaisseaux artériels. Les vaisseaux veineux. Les vaisseaux lymphatiques.
Par le vaisseau qu'on nomme la veine artérieuse [DESC., Pass. I, 7]
Ces beaux vaisseaux occupaient toute la longueur du corps [du ver à soie] ; il me fut aisé de les reconnaître pour les vaisseaux à soie ; j'essayai de les enlever sans les rompre, et j'y réussis mieux que je ne l'avais espéré [BONNET, Observ. 34, insect.]
Vaisseaux courts, branches de l'artère splénique qui se rendent au grand cul-de-sac de l'estomac qu'elles atteignent après un très court trajet, et veines correspondantes se jetant dans la veine splénique. Vaisseaux blancs, nom donné quelquefois aux vaisseaux lymphatiques.
Terme de botanique. Organe élémentaire des végétaux, de forme tubulaire.

SYNONYME

  • VAISSEAU, NAVIRE, BÂTIMENT. Dans le langage technique, vaisseau est proprement un bâtiment de guerre, navire un bâtiment de commerce, et bâtiment un terme général qui comprend le vaisseau et le navire.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Les veissaus [vases] de sa gloire si en sont porté en chaitiveté [captivité] [, Machab. I, 2]
  • XIIIe s.
    Prendés boin vin, et le metés en un vasel [ALEBRANT, f° 44]
    Nous ferons, dist li dus, vaissiaus pour passer quatre mille et cinq cens chevaus [VILLEH., XIV]
    Et si vessel sont au port prest, Et si voile sont ja drecié [, Lai du conseil]
    Li messager en mer profonde Entrerent dedens le vaissel, Qui outre les mena isnel [, Bl. et Jeh. 5250]
  • XIVe s.
    Avec eulx [testicules] sont continués deux vaisseaux qui sont plus larges par devers eulx et plus estrois par dessus vers la racine de la verge.... [LANFRANC, f° 36, verso.]
  • XVe s.
    Et fut embasmé et mis en un vaissel [cercueil] de plomb [FROISS., liv. I, p. 454, dans LACURNE]
    Ycelle ame est translatée ou corps, lequel est vessel composé de grosses et materielles substances, qui rend l'esperit empesché et comme lié des operacions intellectuelles [CHRIST. DE PISAN, Charles V, I, 9]
  • XVIe s.
    En vaisseau non lavé ne peut on vin garder [COTGRAVE, ]
    Un meschant vaisseau jamais ne tombe de la main [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. vaisselh ; catal. vaxell ; esp. vasillo ; ital. vascello ; du bas-lat. vascellum, diminutif de vas, vase. Vas dans la basse latinité avait aussi le sens de navire.

vaisseau

VAISSEAU. n. m. Vase, ustensile de quelque matière que ce soit, destiné à contenir des liquides. Vaisseau de terre. Vaisseau de bois. Vaisseau de cuivre, d'argent. En ce sens, il a vieilli; on dit plutôt Récipient, vase.

Il se dit surtout, d'une façon générale, de Tous les navires de quelque importance, et spécialement des grands bâtiments de guerre. Vaisseau marchand. Vaisseau de ligne. Vaisseau à deux ponts, à trois ponts. Vaisseau de haut bord. La poupe, la proue d'un vaisseau. L'avant, l'arrière d'un vaisseau. Le gouvernail, les mâts, les voiles, les cheminées, les ancres d'un vaisseau. Équiper un vaisseau. Armer, désarmer un vaisseau. Monter un vaisseau. Radouber un vaisseau. Lancer un vaisseau. Faire venir quelqu'un à bord du vaisseau. Le vaisseau a mouillé en rade de Toulon. Le vaisseau est à l'ancre. Le vaisseau a touché. Ce vaisseau fait eau. Une flotte de tant de vaisseaux. Vaisseau amiral. Vaisseau-école. Le commandant du vaisseau.

Capitaine de vaisseau, Officier supérieur de la marine, du rang de colonel. Lieutenant de vaisseau, Officier de marine du rang de capitaine. Enseigne de vaisseau, Officier de marine du rang de lieutenant.

Un vaisseau de tant de canons, Un vaisseau portant tel nombre de canons.

VAISSEAU s'emploie figurément dans certaines locutions. Le vaisseau de l'État, L'État, considéré par rapport à la manière dont il est ou doit être gouverné. Conduire, diriger le vaisseau de l'État.

Il se dit encore d'une Église, ou d'une galerie, d'une bibliothèque, et autres grandes pièces d'un bâtiment, considérées de l'intérieur. Cette église est un beau vaisseau, un grand vaisseau, un vaisseau magnifique. Le vaisseau de Notre-Dame.

En termes d'Anatomie, il se dit d'un Canal dans lequel circule le sang, la lymphe, la bile, etc. Vaisseaux profonds, apparents. Vaisseaux sanguins, lymphatiques. Vaisseaux capillaires.

Il se dit aussi des Canaux où circule la sève des végétaux.

vaisseau

Vaisseau, m. ac. Est un mot general à toute chose, qui contient en sa con cavité choses liquides ou seiches, Vas. Duquel mot Latin il prend sa source. Ainsi on dit le vaisseau d'une riviere, ce que autrement on dit, le lict d'une riviere, Alueus. Et le vaisseau d'un navire, c'est le coffre, ou la coquille d'un navire, auquel sont contenus tant le tillac, ponts et autres reduits d'iceluy, que la marchandise, Equippage, et les mariniers mesme, Alueus nauis. Liu. lib. 23. Si est aussi ce mot usurpé pour tout le navire et son equippage; Et selon ce on dit, Voila un grand vaisseau, pour, Voila un grand navire. Mais on y adjouste ces deux mots, De Mer, pour le plus ordinaire, disant, vaisseau de mer. L'Espa gnol a un nom pour ladite premiere signification disant, Caxeo de nao. Qui est plus significatif que ledit nom de vaisseau.

Un vaisseau d'or ou d'argent, à mettre vin ou eauë, Phiala.

Vaisseau d'or ou d'argent gravé, Caelatum aurum et argentum.

Une sorte de vaisseau à mettre du vin ou laict, Sinus, huius sinus, vel Sinum sini.

Vaisseau à vin contenant la huictieme partie d'un muy de vin, Am phora.

Un vaisseau long à mettre vin. aucuns pensent que c'est une cruche, Se ria seriae.

Vaisseau de terre servant à porter de l'eauë, comme une cruche et au tres, Vrna.

Vaisseau de terre à deux anses, servant à garder vin, Diota diotae.

Grands vaisseaux de terre que les anciens souloient enfouir en terre pleins de vin, Dolia.

Une sorte de vaisseau à vin, Ciborium, siue Cibotium.

Vaisseaux à vin ronds sans façon, Orcae.

Toute sorte de vaisseau à boire, Poculum.

Un petit vaisseau à boire, comme un petit gobelet, et semblable, tenant au tant qu'une personne peut boire à un traict, Cyathus.

Vaisseau large et profond servant à boire: il y en a de bois aussi à mettre du vin, aussi de fer, Trulla.

Vaisseau où lon met du moust, Mustarius vrceus.

Vaisseaux à mettre du miel, Vasa mellaria.

Vaisseaux esquels on sale de la chair ou du poisson, Cadi salsamentarij.

Vaisseau à eauë, Matella

Un petit vaisseau de façon semblable à la lentille, Lenticula.

Vaisseau à garder figues, Orca.

Un vaisseau à porter sur les champs, Vas viatorium.

Vaisseaux entiers, Vasa salua.

Une sorte de petit vaisseau où l'on mettoit de l'huile és bains, Rhino ceros.

Vaisseaux servans à unguens, Vnguentaria vasa.

Une sorte de vaisseau à huile, Gemellar.

Vaisseaux esquels on met les olives, ou huile d'olive, Vasa olearia.

Vaisseaux faits d'osier, ou d'autres verges, Vasa viminea.

Un grand vaisseau d'osier ou de terre, où l'on gardoit le grain de froument, Cumera.

Un petit vaisseau d'osiers où l'on garde le pain, Panariolum.

Vaisseau contenant trois boisseaux, Amphora.

Un vaisseau comprenant la troisieme partie d'un sextier, Triental.

Vaisseau duquel on se sert à pressoirer le vin, Pressorium vas, aut tor cularium.

Une sorte de vaisseau en quoy on servoit la viande sur table, et en quoy on faisoit cuire poisson ou chair, Patina.

Chose cuite en tel vaisseau, Patinaria res.

vaisseau


VAISSEAU, s. m. [Vè-so: 1re è moy. 2e lon. au plur. vaisseaux: pron. vè-sô.] 1°. Vâse, ustensile, destiné à contenir des liqueurs. "Vaisseau de terre, de bois, de métal, etc. = Fig. Dans l'Écritûre, vaisseau de colère, d'iniquité, d'élection. Vâse est plus usité aujourd'hui. = 2°. Bâtiment de bois, construit pour naviguer par mer et sur les grands fleûves. — Bâtiment est plus générique, et se dit des petits comme des grands: vaisseau ne se dit que des grands bâtimens. "Vaisseau de guerre; vaisseau marchand. Armer, équiper, monter un vaisseau: calfater, radouber un vaisseau.
   Qu'ils chantent avec nous le Créateur du monde,
   Ces citoyens des mers, qu'une ardeur vagabonde
   Dès l'enfance enchaîna dans de frêles vaisseaux.
       Le Franc.
= 3°. Il se dit des veines, artères, et de tous les petits conduits qui contiènent quelque humeur dans le corps des animaux. "Il faut saigner, quand les vaisseaux sont trop pleins.

Traductions

vaisseau

vat, bloedvat, schip, vat [biologie]vessel, shipאונייה (נ)Gefäß, Blutgefäßαγγείο, πλοίο, σκάφοςangiovaso, barco, naveângionave, navicella, vascelloкорабfartygเรือ (vɛso)
nom masculin pluriel vaisseaux
1. anatomie conduit dans lequel circule le sang vaisseau sanguin
2. grand navire un vaisseau naufragé
3. véhicule qui voyage dans l'espace

vaisseau

[vaisseaux] (pl) [vɛso] nm
(ANATOMIE)vessel
un vaisseau sanguin → a blood vessel
(NAVIGATION)ship, vessel
vaisseau spatial nmspaceship