vannage

vannage

n.m. [ de 2. vanner ]
Action de vanner le grain.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

VANNAGE1

(va-na-j') s. m.
Ensemble des vannes, disposition des vannes. L'eau est lancée dans la turbine par des orifices dont un vannage permet de varier la hauteur. Lieu où sont placées les vannes d'une usine. Il est interdit.... d'accoler aux écluses, barrages, chutes naturelles, pertuis, vannages, coursiers d'usines et échelles à poissons, des nasses, paniers et filets à demeure, Décret du 25 janvier 1868 portant règlement sur la pêche fluviale. Forte planche clouée en travers des pieux, qu'on emploie en certains cas dans les fondations au lieu de palplanches.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Le vennaige des vennes des molins est tel que nulz ne peut mettre peniers ne filez au dessoubs du vennaige [DU CANGE, venna.]

ÉTYMOLOGIE

  • Vanne.

VANNAGE2

(va-na-j') s. m.
Nettoyage des grains au moyen du van en osier ou du tarare.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Les vannages du blé [DU CANGE, vannatio.]

ÉTYMOLOGIE

  • Vanner.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

vannage

VANNAGE. n. m. T. d'Agriculture. Nettoyage des grains au moyen du van.

vannage

VANNAGE. n. m. T. d'Hydraulique. Ensemble de vannes, disposition de vannes.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5