vavasseur

VAVASSEUR

(va-va-seur) s. m.
Terme de féodalité. Vassal d'un vassal ; vassal d'arrière-fief.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Monte li rois, o lui si vavassor [, Roncisv. p. 148]
    Nous ferons amasser princes et vavassors, Chevaliers et sergens, les granz et les menors [, Sax. 27]
  • XIIIe s.
    Plus a d'onneur en desconfire un empereour que un vavassour [, Chr. de Rains, p. 153]
    Duc est la premiere dignité, et puis contes, et puis vicontes, et puis barons, et puis chastelains, et puis vavassor, et puis citaen [citadin], et puis vilain [, Liv. de jost. 67]

ÉTYMOLOGIE

  • Vavassor représente vassus vassorum, vassal de vassal. Béranger, à l'imitation de vavasseur, a fait vavassaux : Aumôniers, châtelains, Vassaux, vavassaux et villains, Carab.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

vavasseur

VAVASSEUR. n. m. T. de Féodalité. Vassal d'un vassal, arrière-vassal.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

vavasseur

Vavasseur, Est un seigneur ayant des subjects et vassaux, duquel tou tesfois la terre et seigneurie depend, et releve d'un autre seigneur feo dal. Et ne peut ce Vavasseur, avoir ou instituer en sa terre Seneschal ou Juge: ains s'il veut faire convenir en justice aucun de ses subjects, force luy est de le faire convenir par devant le juge de son seigneur feodal.

Arriverent en la maison d'un vieil Vavasseur, qui les hebergeoit.

Un jeune escuyer fils d'un vavasseur.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606