veiné

veiné, e

adj.
Qui a des veines apparentes : Un marbre veiné de rouge.

veine

VEINE. n. f. Vaisseau qui ramène le sang au coeur. Veine cave. Veine jugulaire. Veine porte. Il s'est rompu une veine.

Ouvrir la veine, Saigner. On lui a ouvert la veine.

VEINE se dit, par extension, surtout au pluriel, de Tout vaisseau sanguin. Le sang qui coule dans ses veines.

S'ouvrir les veines, Faire couler son sang pour se donner la mort. Sénèque se fit ouvrir les veines.

Fig., L'âge où le sang bouillonne dans les veines, où le sang est glacé dans les veines, La jeunesse, la vieillesse.

Fig., Le sang lui bout dans les veines se dit d'un Jeune homme ardent, fougueux, dans la première vigueur de l'âge.

Par exagération, Il n'a plus une goutte de sang dans les veines se dit d'un Homme qui est saisi d'effroi, d'épouvante, d'horreur. Il se dit aussi de Quelqu'un qui est extrêmement anémique.

Fig., Cet homme n'a pas de sang dans les veines, Il n'a aucun courage, aucun sentiment de fierté.

Tant que le sang, tant qu'un reste de sang coulera dans mes veines, Aussi longtemps que je vivrai.

VEINE se dit encore des Marques longues et étroites qui vont en serpentant dans le bois, dans les pierres dures. C'est un bois qui est rempli de veines. Le bois de noyer a de très belles veines. Le lapis a des veines d'or. Les veines du marbre.

En termes de Géologie, il se dit d'un Filon d'un dépôt long et mince. Veine d'or, d'argent Veine de soufre, de houille, de sel gemme. Veine de marbre, de sable, de glaise. Veine riche, abondante.

Veine d'eau, Petite source qui court sous terre. Il y avait autrefois une veine d'eau en ce endroit, mais elle est tarie.

Fig. et fam., Cet homme est tombé sur une bonne veine, Il a fait une heureuse rencontre. Il est en veine de bonheur. Il est dans une bonne veine. Il a su profiter de la veine.

Fig., Veine poétique et absolument Veine, Génie poétique, talent pour la poésie. Il a une veine noble et féconde. Sa veine est tarie.

Il est en veine, Il est dans une disposition d'esprit favorable au travail de la poésie, de l'éloquence, de l'art.

veiné

VEINÉ, ÉE. adj. Qui a des veines, des marques sinueuses, il ne se dit guère que du Bois, du marbre et de quelques pierres. Bois veiné. Marbre veiné de blanc et de noir.

veine

Veine, Vena.

La veine cave ou du foye, Caua vena.

Veine où il y a petits filamens, Vena staminea.

Une veine de plomb ou d'argent, Molybdaena.

Veines entrelassées et pliées l'une parmi l'autre, Venae et arteriae toto corpore intextae.

Veines d'or et d'argent, Venae auri et argenti. Cic.

Veines de pierres longues et blanches, Taeniae.

Les veines battent, Micant venae, vel saliunt.

veine


VEINE, s. f. VEINÉ, ÉE, ou VEINEUX, EûSE, adj. [Vène, , né-e, neû, neû-ze: 1re è moy. 2e e muet au 1er, é fer. au 2d et au 3e, lon. aux 2 dern.] Veine, 1°. vaisseau ou petit conduit qui contient le sang de l'animal, et qui le porte des extrémités~ du corps au coeur: ouvrir la veine, saigner. — Dans la jeunesse, le sang bout dans les veines.
   Tant qu'un reste de sang coulera dans mes veines....
   Je défendrai mes droits, fondés sur des sermens.
       Iphigénie.
= En st. prov. le sang lui bout dans les veines (et non pas, bout dans ses veines) il est vif, impatient. "Il n'a veine, ou nulle veine qui y tende: il n'a nulle inclination à cela. = On dit familièrement et en plaisantant, la veine poètique, pour le talent de la poésie. L'Acad. le met sans remarque. "Elle est ravie, dit Mde de Sévigné à M. De Coulanges, de vous trouver avec toute votre belle humeur et votre veine poétique. = On dit plus élégamment, en ce sens, veine tout seul: la douceur de sa veine: il a une veine noble et féconde, etc. = 2°. Endroit long et étroit où la terre est d'une aûtre qualité que celle qui est auprês. "Veine de sable, de glaise, de tuf, etc. = Endroit, entre les terres, où se trouve le métal. "Veine d'or, d'argent, de soufre, de vitriol, etc. — C'est dans ce sens que Mde de Sévigné a dit figurément: elle ne dort point; et elle est dans une mauvaise veine de santé; et qu'on dit, dans le même style fig. famil "Il est tombé sur une bone veine: il a rencontré heureusement. = 3°. Marque longue et étroite, qui va en serpentant dans les bois ou dans les pierres dûres. "Ce bois est plein de veines. "Le bois de noyer a de très-belles veines. "Le lapis a des veines d'or. = 4°. Veine d'eau, petite source d'eau, qui court sur terre.
   VEINÉ et Veineux sont synonymes, quand on parle des bois et des pierres. Qui est plein de veines. Bois, marbre, veiné ou veineux~: la racine de l'olivier est plus veineuse que le tronc. — Mais on ne dit que veineux, quand on parle du corps de l'animal. "Les blessures sont à craindre dans les parties veineuses. = Il semble qu'il serait plus convenable de réserver veineux pour cet emploi, et de ne dire que veiné, en parlant des bois et des pierres.

Synonymes et Contraires

veiné

adjectif veiné
Parcouru de veines.
Traductions

veiné

מגויד (ת)

veiné

[vene] adj [peau, partie du corps] → veined; [bois] → grained, veined
veiné de → veined with
blanc veiné de bleu → white veined with blue