vendage

VENDAGE

(van-da-j') s. m.
Action de vendre.
Lesdits vendeurs seront tenus se trouver en ladite place des halles, sur peine de perdre leur droit de vendage [, Règlem. du parlem. 20 février 1610]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et cist vandages fu fez por lou pris de.... [DU CANGE, vendagium.]
  • XVIe s.
    L'on dit que vendage, mort et mariage corrompt tout louage [, Nouv. coust. gén. t. II, p. 418]

ÉTYMOLOGIE

  • Vendre.