vendiquer

VENDIQUER

(van-di-ké) v. a.
Terme vieilli. Voy. REVENDIQUER.
À mon petit sens, ce livret ne fait pas assez pour votre parti, parce qu'il ne vous vendique pas assez l'ouvrage contentieux [CORN., Lett. au P. Boulard, 12 avril.]
Le valet.... Vendiqua son bien.... [LA FONT., Pâté.]
Un promoteur intervient pour le siége Épiscopal, et vendique le cas [ID., Troq.]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Je demande si c'est un si grand crime d'avoir vendiqué une possession appartenante de droit à l'Eglise.... [CALV., Instit. 983]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. vendicar ; espagn. vindicar ; ital. vindicare ; du lat. vindicare, qui a donné aussi venger : vin-dicare, dire le désir ; comparez venia, venus, sanscr. van, désirer, aimer.