ventilé, ée

VENTILÉ, ÉE2

(van-ti-lé, lée) part. passé de ventiler 2
Je sentais bien ce que je hasardais avec une succession ruinée, ventilée, en proie aux frais et aux chicanes [SAINT-SIMON, 64, 59]