ventrebleu

VENTREBLEU

(van-tre-bleu) interj.
Espèce de juron euphémique pour ventre de Dieu.
Hé ! ventrebleu ! s'il y a ici quelque chose de vilain, ce ne sont point mes jurements ; ce sont vos actions [MOL., Comtesse, 21]
On trouve aussi ventrebille.
Par la ventrebille, je puis me vanter de lui avoir été tout dévoué [DESTOUCH., Tambour nocturne, I, 2]
On trouve aussi ventregoi.
Crachez des vers tout votre soûl ; mais, par la ventregoi, ne gesticulez pas [DESTOUCH., la Fausse Agnès, II, 2]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Encores oy je d'antre vous Jurer le sang que Dieux jeta, Et par le ventre dieu le plus [la plupart] [E. DESCH., Poés. mss. f° 32]
    Je ne quiers point faire de noise, Ventre bieu, et beuvons ensemble [VILLON, Monol de l'arch. de Bagn.]

ventrebleu

VENTREBLEU. interj. Juron familier. Hé! ventrebleu! que faites-vous ici?