ventrouiller

VENTROUILLER (SE)

(van-trou-llé, ll mouillées, et non van-trou-yé) v. réfl.
Se vautrer dans la boue. Les cochons aiment à se ventrouiller.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    En un gazon s'est ventrilliez [, Ren. 793]
  • XVe s.
    Quand le sage mareschal les vit là fichés, et qu'ils n'entendoient que à eux ventrouiller par l'herbe fresche, adonc fit tirer hors lesdicts chevaux [, Bouciq. II, 17]

ÉTYMOLOGIE

  • Ventre.