verré

verre

VERRE. n. m. Substance solide, amorphe, transparente, dure et fragile, qu'on obtient par la fusion du sable siliceux mêlé de soude ou de potasse. Verre à bouteille. Verre à vitres. Verre mince. Verre épais. Verre double. Verre clair. Verre à facettes. OEil de verre. Souffler le verre. Fondre le verre. Verre fondu. Verre coulé. Verre recuit. Verre trempé. Verre poli. Verre taillé. Verre dépoli. Verre gravé. Verre blanc. Verre de couleur. Verre de Venise, de Bohême. Verre craquelé. Ballon, cloche de verre. Carreaux de verre. Perles de verre. Cela se casse comme du verre. Mettre sous verre une estampe, un dessin.

Fig. et fam., Cela est à mettre sous verre se dit ironiquement d'une Chose qui est jugée à tort précieuse, curieuse, délicate, méritant d'être conservée. Il se dit aussi des Personnes. Il est à mettre sous verre.

Châssis de verre, Châssis garni de carreaux de verre.

Verre dormant, châssis à verre dormant, Verre, châssis qui ne peut s'ouvrir. On dit aussi simplement : Un dormant.

Papier de verre, Papier enduit de verre pulvérisé, dont on se sert pour polir.

Verre de fougère, Verre dans lequel il entre des cendres de fougère.

Verre de plomb, verre d'antimoine, Verre produit par la fusion de la silice avec les oxydes de ces métaux.

Fig., Vivre dans une maison de verre, Mener une existence dont rien n'est à cacher.

VERRE se dit encore d'Objets de cette matière. Verre de montre. Verre de lampe. Verre de lunette. Verre concave, convexe, lenticulaire.

Verre grossissant, Verre qui a la propriété de faire paraître les objets plus gros.

VERRE désigne particulièrement une Sorte de vase à boire, fait de verre. Verre de cristal. Verre à pied. Le pied d'un verre. Laver, rincer un verre. Boire à plein verre. Avoir le verre à la main. Verre à boire. Verre à liqueur. Verre à Bordeaux, à Madère. Verre à dents.

Fam., Choquer le verre, Faire toucher son verre plein de vin contre celui d'une personne avec qui l'on boit, en signe de bonne amitié.

Prov, et fig., Qui casse les verres les paie, Celui qui fait quelque dommage doit le réparer.

VERRE se dit, par extension, de la Quantité de liquide que peut contenir un verre. Un verre d'eau. Un verre de vin. Il en a bu six grands verres. Il avait quelques verres de vin dans la tête. Vous prendrez un verre à Bordeaux de cette potion.

Fam., Boire un petit verre, Boire de l'alcool dans un verre de petite dimension.

Par exagération, Il se noierait dans un verre d'eau, Il est embarrassé dans les plus petites choses, il n'arrive pas à sortir des moindres difficultés.

Fig. et fam., Une tempête dans un verre d'eau, Beaucoup de bruit et d'agitation pour peu de chose.

verre

Verre, voyez Voirre.

verre


VERRE, s. m. VERRÉE, s. fém. VERRERIE, s. f. VERRIER, s. m. [Vêre, ré-e, reri-e, rié: 1re ê ouv. r forte: 2e e muet au 1er et au 3e, é fer. au 2d et au dern.] Verre est 1°. corps transparent et fragile, produit par la fusion d'un mélange de sâble et de sel alcali. "Verre blanc ou noir, épais ou mince. Verre double; clair, net ou obscur. "Bouteille, cloche de verre. "Verre de lunette. "Il a un oeuil de verre, etc. = 2°. Verre fossile; pierre transparente et claire, qu'on troûve dans les mines. = Métal ou minéral, que le feu change en verre. "Verre de plomb, d'antimoine, de bismuth. = 4°. Vâse à boire, fait de verre. "Grand ou petit verre. "Verre de fougère: verre comun. "Verre de cristal. "Laver, rincer un verre. "Boire un plein verre, ou à plein verre. "Il a toujours le verre à la main. = En st. famil. choquer le verre; faire toucher un verre plein de vin contre un aûtre, en signe d'amitié. — Entre les verres et les pots; à table; en buvant. — Le Proverbe dit: qui câsse les verres les paye; qui fait du domage, doit le réparer. = 5°. Verre ou verrée: ce que contient ou peut contenir un verre ordinaire. Le 2d est de peu d'usage. On dit plutôt un verre, que une verrée de vin, de limonade, de tisane. Prendre une médecine en deux verres, et non pas en deux verrées. = Verrerie se dit et du lieu où l'on fait le verre, et de l'art de faire le verre, et de toute sorte d'ouvrages de verre. = Verrier, 1°. Ouvrier qui fait du verre. Le métier de Verrier ne déroge point à noblesse. Aussi, dit-on Gentilhomme Verrier. = 2°. Celui, qui vend des ouvrages de verre. = 3°. Celui, qui est chargé de les porter. — De là l'expression proverbiale: il court, il va comme un Verrier déchargé. = 4°. Ustensile de ménage, fait d'osier, dans lequel on met les verres à boire, les carafes.