vertical, ale

VERTICAL, ALE

(vèr-ti-kal, ka-l') adj.
Qui est placé haut au-dessus de la tête, du vertex.
Lorsque le soleil, au Capricorne, échauffe pendant trois semaines l'île de France de ses feux verticaux.... [BERN. DE ST-PIERRE, Paul et Virg.]
Qui est perpendiculaire au plan de l'horizon ou à la surface des eaux tranquilles. Plan vertical. Ligne verticale, celle que suivent les corps qui tombent et qui est indiquée par le fil à plomb ; ligne rationnelle que suit la résultante des forces de pesanteur d'un corps, et partant du centre de gravité. Cadran vertical, cadran solaire perpendiculaire à l'horizon.
Terme d'astronomie. Point vertical, le zénith. Cercles verticaux, grands cercles de la sphère qui passent par le zénith et le nadir. On dit aussi substantivement un vertical. Le premier vertical d'un lieu est le plan qui, passant par la verticale de ce lieu, est perpendiculaire à son méridien.
Terme de marine. Se dit d'un plan passant par l'axe de la quille, de l'étrave et de l'étambot ; on dit aussi plan diamétral. Se dit également d'un plan passant par le milieu des branches du maître-couple.
Terme de géologie. Ordre vertical, ordre de superposition des différents terrains ou couches.
Terme de botanique. Se dit de tout organe qui s'élève perpendiculairement à l'égard, soit de l'horizon, soit de la partie qui le supporte.
S. f. La verticale, ligne verticale. Les corps tombent suivant la verticale.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. verticalis (QUICHERAT, Addenda), de vertex, sommet.