vertige

vertige

n.m. [ du lat. vertigo, tournoiement, de vertere, tourner ]
1. Angoisse liée à la peur de tomber, ressentie au-dessus du vide : En arrivant en haut de l'échelle, elle a eu le vertige.
2. Malaise donnant l'illusion que les objets tournent autour de soi : J'ai eu des vertiges en me levant ce matin éblouissement, étourdissement
3. Trouble, égarement dû à qqch d'intense : Tout cet argent gagné si vite lui a donné le vertige l'a grisé

VERTIGE

(vèr-ti-j') s. m.
État dans lequel il semble que tous les objets tournent et que l'on tourne soi-même.
Elle ne voyait plus sa route ; un vertige la lui cachait, et lui faisait apparaître mille lumières, plus vives encore que celle même du jour [STAËL, Corinne, XV, 1]
Fig.
Ce vertige de la nature [les tremblements de terre] [RAYNAL, Hist. phil. VII, 26]
Un vertige soudain saisit les éléments [C. DELAV., Paria, IV, 7]
Vertige ténébreux, vertige, dit aussi scotomie, dans lequel au tournoiement des objets se joint un obscurcissement tel de la vue que le malade a peine à conserver l'équilibre. Vertige rhumatismal, nom donné à des accidents vertigineux qui surviennent chez les individus sujets aux douleurs rhumatismales articulaires ou musculaires. Vertige des maladies de l'oreille, vertige qui survient dans quelques maladies de l'oreille, et qui paraît tenir à une lésion des canaux demi-circulaires. En vétérinaire, vertige essentiel, encéphalite chez le cheval. Vertige abdominal, symptomatique, maladie due généralement à une irritation du tube intestinal.
Fig. Égarement des sens, folie momentanée.
L'assassinat commis par Jean Châtel [sur Henri IV] est celui de tous qui démontre le plus quel esprit de vertige régnait alors [VOLT., Mœurs, 174]
Bientôt, hélas ! trop agrandi, Le vainqueur sur son trône même Chancelle, le front étourdi Des vertiges du diadème [P. LEBRUN, Mort de Nap. IV]
Terme de l'Écriture. Esprit de vertige, esprit d'erreur, de folie, d'égarement.
Le Seigneur a répandu l'esprit de vertige dans ses conseils [BOSSUET, Hist. III, 7]
Esprit de vertige a passé dans le langage général.
Il semble que, dans cette affaire, les jésuites et leurs amis aient été frappés d'un esprit de vertige, et qu'ils aient fait eux-mêmes tout ce qu'il fallait pour précipiter leur ruine [D'ALEMB., Œuv. t. v, p. 127]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    .... qu'il eust esblouissement des yeux ou vertigine, c'est à dire, qu'il luy semblast que tout tournast dessus dessous [PARÉ, VIII, 2]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. vertige, vertitge, vertige, et aussi vis ; ital. vertigine ; du lat. vertiginem, de vertere, tourner, et le suffixe igin, qui vient de agere, agir, faire.

vertige

VERTIGE. n. m. Tournoiement de tête, indisposition dans laquelle il semble que tout tourne. Quand on regarde du haut de cette tour en bas, on éprouve des vertiges. Il a le vertige. Il est sujet à des vertiges. Être pris de vertige.

Il s'emploie aussi au sens moral et signifie Égarement, trouble d'esprit. On ne passe point tout à coup d'une condition si humble à un rang si élevé sans éprouver quelque vertige. Une sorte de vertige s'empara de tous les esprits.

Esprit de vertige, Esprit d'erreur, de folie, d'égarement. Il régnait alors un esprit de vertige.

vertige


VERTIGE, s. m. VERTIGINEUX, EûSE, adj. [Vêrtige, gi-neû, neû-ze: 1re ê ouv. 4e lon. au 2d et au 3e.] Vertige, au propre, tournoiement de tête. "Il a, ou il est sujet à des vertiges. = On dit, au figuré, esprit de vertige. "La prospérité répand sur les imprudens un esprit de vertige et d'erreur. Toureil.
   ....Cet esprit de vertige et d'erreur,
   De la chûte des Rois funeste avant-coureur.
       Racine.
= Vertigineux, qui a des vertiges. * M. l'Ab. Grosier l'a employé au figuré. "Pourquoi céder à la vertigineuse ambition de vouloir chausser le couthurne, quand l'humble brodequin seid bien.

Synonymes et Contraires

vertige

nom masculin vertige
Traductions

vertige

vertigo, dizziness, giddinessהסתובבות הראש (נ), הסתחררות (נ), ורטיגו (ז), סחרחורת (נ), הִסְתַּחְרְרוּת, סְחַרְחֹרֶתduizeligheid, hoogtevrees, verdwazing, verwarring, draaiingίλιγγος, ζάληvertigine, capogiro, giracapo, giramento, giramento di testaدُوَارzávraťsvimmelhedSchwindelvértigohuimausstrah od visineめまい현기증vertigozawroty głowyvertigemголовокружениеhöjdskräckอาการเวียนศีรษะทำให้ทรงตัวลำบากyükseklik korkususự chóng mặt眩晕眩暈 (vɛʀtiʒ)
nom masculin
1. impression qui fait perdre l'équilibre avoir des vertiges
2. peur du vide avoir le vertige

vertige

[vɛʀtiʒ] nm
(peur du vide)vertigo
avoir le vertige → to have vertigo
(= étourdissement) → dizzy spell
ça me donne le vertige → it makes me dizzy
(fig) donner le vertige à qn (= impressionner) → to make sb's head spin
Les sommes investies dans la construction de ce stade donnent le vertige → The sums invested in the building of this stadium make your head spin.