vestiaire

vestiaire

n.m. [ du lat. vestiarium, armoire à vêtements, de vestis, vêtement ]
1. Lieu où l'on dépose les manteaux, parapluies, sacs à main, dans certains établissements : Le vestiaire d'un théâtre.
2. (Surtout au pl.) Local où l'on peut se changer pour pratiquer un sport : À la mi-temps, les joueurs retournent dans les vestiaires.
3. Ensemble des objets, vêtements déposés au vestiaire : Prendre son vestiaire.
4. Mot qu'il est recommandé d'employer à la place de dressing.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

VESTIAIRE1

(vè-sti-ê-r') s. m.
Lieu de dépôt pour les costumes des membres d'un corps, d'une assemblée, etc.
Des vestiaires pour les habits sacrés des prêtres [FLEURY, Mœurs des Israél. tit. XX, part. II, p. 241]
L'endroit d'un couvent où l'on renferme les habits et les étoffes dont on les fait. C'est aussi le nom de celui qui en prend soin.
Dépense pour les habits ; argent donné pour l'habillement.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Vestiaire [DU CANGE, vestiarium.]
  • XVe s.
    Assis dedans mon vestiaire [FROISS., Poésies mss. p. 206, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenc. vestiari ; catal. vestuari ; espagn. vestuario ; du lat. vestiarium, de vestire vêtir. On trouve dans d'Aubigné, Hist. II, 332, revestiaire, avec le même sens.

VESTIAIRE2

(vè-sti-ê-r') adj.
Qui sert au vêtement. Les arts vestiaires.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

vestiaire

VESTIAIRE. n. m. Lieu où l'on serre les habits destinés aux religieux et aux religieuses, ou les costumes des membres d'un tribunal, d'une académie, etc. Le vestiaire du couvent. Le vestiaire du tribunal.

Il se dit également de l'Endroit où l'on dépose momentanément des vêtements. Le vestiaire de l'Opéra. Déposer son chapeau, son manteau au vestiaire.

Il se dit aussi de la Dépense que l'on fait pour les habits des religieux et des religieuses, ou de l'Argent qu'on leur donne pour s'habiller.

Il se dit encore de Réunions de charité où des dames s'occupent à faire des vêtements pour les pauvres et à les leur distribuer, et de l'Endroit où se tiennent ces réunions. Le vestiaire de Saint-Étienne-du-Mont.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

vestiaire

Vestiaire, Vestiarium.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

vestiaire


VESTIAIRE, s. m. [Vèsti-è-re: 1re et 3e è moy. long à la 3e.] 1°. Lieu où, en certains Couvens, on serre les habits destinés aux Religieux ou Religieûses. = 2°. L'argent qu'on leur done pour s'habiller.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

vestiaire

Garderobecloakroom, dressing room, locker room, changing room, coatroomgarderobe, kleedkamer, vestiaire, kleedkamer [sport]חדר ארונות (ז), חדר הלבשה (ז), מלתחה (נ), מֶלְתָּחָהgarderobevestejoguardarropa, ropería, roperoguardaroba, spogliatoio, vestiariovestiário, guarda-roupakapprum, garderobvestiyerحُجْرَة لـِحَفْظ الـمَعاطِفšatnaγκαρνταρόμπαvaatesäilytysgarderobaクローク휴대품 보관소garderobeszatniaгардеробห้องเก็บเสื้อโค้ทphòng để mũ áo衣帽间гардероб衣帽間 (vɛstjɛʀ)
nom masculin
1. lieu où l'on peut laisser son manteau le vestiaire d'un musée
2. lieu où l'on se change le vestiaire d'un gymnase
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

vestiaire

[vɛstjɛʀ] nm
(au théâtre)cloakroom
[stade] → changing-room (Grande-Bretagne), locker-room (USA)
(métallique)locker
armoire vestiaire → locker
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005