veto

veto

[ veto] n.m. inv. [ mot lat. signif. « je m'oppose » ]
1. Acte par lequel une autorité peut s'opposer à l'entrée en vigueur d'une loi :Chaque pays a un droit de veto au Conseil de sécurité des Nations unies.
2. Opposition ; refus formel : Un copropriétaire a mis son veto au projet de ravalement accord, assentiment, consentement

VETO

(vé-to) s. m.
Formule qu'employait à Rome un tribun du peuple, lorsqu'il s'opposait aux décrets du sénat ou aux actes des magistrats.
En Pologne, formule à l'aide de laquelle chaque nonce pouvait, dans la diète, arrêter toute délibération législative.
Chaque nonce est le maître de son suffrage ; et, si l'un d'eux prononce le malheureux mot veto, j'empêche, non-seulement l'activité de la diète est suspendue, mais tous les actes qu'elle avait déjà passés d'une voix unanime sont détruits [CONDIL., Étud. hist. II, 2]
Ce droit des nonces se nommait aussi liberum veto.
Aujourd'hui, refus que fait le chef de l'État de sanctionner une loi adoptée par les chambres. En Angleterre le roi a le veto, le droit de veto. Veto absolu, veto suspensif, faculté de refuser définitivement ou temporairement la sanction d'un acte législatif. Se dit particulièrement du veto suspensif que la constitution de 1791 accordait au roi. Monsieur Veto, madame Veto, noms injurieux que les ennemis du pouvoir royal donnèrent souvent, pendant la Révolution, au roi et à la reine. Par extension, chaque chambre a le veto sur l'autre, a le droit de refuser un projet proposé ou approuvé par l'autre chambre.
Fig. Opposition. J'y mets mon veto.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. veto, je défends ; vetare avait donné à l'ancienne langue le verbe veer, très usité. Les journaux commencent à introduire, en parlant des affaires d'Amérique où le président a le veto, le verbe vetoer, opposer le veto.

veto

VETO. (E se prononce É.) n. m. Mot emprunté du latin qui signifie Je m'oppose. Faculté qu'a un personnage politique de refuser sa sanction à un acte du pouvoir législatif. À Rome, les tribuns du peuple exerçaient le droit de veto. L'Assemblée constituante avait reconnu au roi le droit de veto. Louis XVI et Marie-Antoinette furent chansonnés sous les noms de Monsieur et Madame Veto.

Fig., Mettre son veto à quelque chose, S'y opposer.

Synonymes et Contraires

veto

nom masculin invariable veto
Traductions

veto

החלטה חוסמת (נ)vetoveto, vetvetoβέτο, αρνησικυρίαحَقُّ النَّقْصvetovetoVetoveto-oikeusvetoveto拒否権거부권vetowetovetoветоvetoอำนาจในการยับยั้งvetoquyền phủ quyết否决вето否決權 (veto)
nom masculin
pouvoir de s'opposer à qqch mettre son veto à une décision

veto

[veto] nmveto
mettre un veto à, opposer un veto à → to veto