vibrionné, ée

VIBRIONNÉ, ÉE

(vi-bri-o-né, née) adj.
Où se sont produits des vibrions.
Si une goutte de ce sang d'animal vibrionné est diluée dans 20 ou 100 gouttes d'eau..., la mort est encore plus rapide [E. BOUCHUT, Journ. offic. 9 mars 1876, p. 1638, 1re col.]