vicomté

(Mot repris de vicomtés)

vicomté

n.f.
1. Titre de noblesse porté par un vicomte.
2. Terre possédée par un vicomte : Une vicomté puissante.

VICOMTÉ

(vi-kon-té) s. f.
Titre de noblesse attaché à une terre.
Le roi érigea la vicomté de Rohan en duché-pairie en faveur de ce Henri de Rohan en 1603 [SAINT-SIMON, 166, 197]
Le ressort et l'étendue de la juridiction des juges qu'on nommait vicomtes. La vicomté de Paris. À Rouen, vicomté de l'eau, la juridiction relative au fleuve.

ÉTYMOLOGIE

  • Vicomte. Les mots duché, comté, qui étaient primitivement féminins, sont devenus masculins : seul, vicomté a gardé le genre ancien.

vicomte

VICOMTE. n. m. Il s'est dit du Lieutenant du comte, puis du Seigneur d'une terre qui avait le titre de vicomté. Le vicomte de Melun.

Il est aujourd'hui un Simple titre de noblesse. Le vicomte de Chateaubriand.

vicomté

VICOMTÉ. n. f. Il s'est dit de l'Étendue de la juridiction d'un vicomte. La vicomté de Paris.

Il était aussi un Titre de noblesse attaché à une terre. Terre érigée en vicomté.

vicomté

La Vicomté.

vicomte


VICOMTE, ESSE, s. m. et f. VICOMTÉ, s. f. [Vikonte, tèce, ; 2e lon. 3e e muet au 1er, è moy. au 2d, é fer. au 3e.] Vicomté est le titre d'une terre; Vicomte, le titre de celui qui la possède. Vicomtesse, la femme d'un Vicomte, ou celle, qui de son chef possède une Vicomté. — Les Vicomtes étaient aûtrefois les Lieutenans des Comtes, espèce d'Oficiers Généraux comandant dans les Provinces. Ils devinrent peu-à-peu les uns et les aûtres des Seigneurs indépendans, et donèrent leurs titres à des Provinces, à des Villes, à des Seigneuries particulières. De là les Comtés et les Vicomtés. = Vicomte, en Normandie et âilleurs, Juge Royal, qui est au-dessous du Bailli. C'est la même chôse que les Prévots Royaux dans les aûtres Provinces. — Vicomté, le ressort, le district de la Juridiction des Juges apelés Vicomtes.