victus

VICTUS

(vi-ktus') adj. indécl.
Ce mot, consacré dans les disputes scolastiques pour désigner l'écolier qui, après avoir longtemps disputé le terrain, était obligé de s'avouer vaincu, avait passé dans l'usage général ; il n'est plus usité.
Je suis victus, je le confesse [LA FONT., Chose imposs.]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Ils sont capables de rendre victus tout le monde, tant docteur soit-il [, Moyen de parvenir, t. I, § 2]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. victus, vaincu, de vincere, vaincre (voy. VAINCRE).