vieillot, otte

Recherches associées à vieillot, otte: renacler

VIEILLOT, OTTE

(vié-llo, llo-t', ll mouillées, et non vié-yo) adj.
Terme familier. Qui commence à avoir l'air vieux.
Et quand vous vous verrez vieillotte, Vous direz : peste de la sotte [SCARR., Virg. IV]
[Lanjamet] c'était un fort petit homme, vieillot, avec un grand nez de perroquet [SAINT-SIMON, 199, 154]
Elle est vieillotte et coquette [DANCOURT, Folle enchère, sc. 4]
Sa femme avait de la gentillesse dans la taille et quelque chose de vieillot dans le visage [GENLIS, Mém. t. II, p. 348]
Substantivement. Un vieillot. Une petite vieillotte. Il se dit surtout des gens de petite taille.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Une viellete qui venoit, Cui ele s'aumosne donroit [RUTEB., II, 190]
    Moult ert [était] la viellotte cointette [, Fabl. mss. p. 28, dans LACURNE]
  • XVe s.
    Et la pauvre vieillote, desirant qu'il sceut la chose qui l'amenoit, le tira à part [LOUIS XI, Nouv. XI]

ÉTYMOLOGIE

  • Dimin. de vieil.