viguier

(Mot repris de viguiers)

viguier

n.m. [ mot d'anc. prov., du lat. vicarius, remplaçant ]
Magistrat et chef militaire d'Andorre.

VIGUIER

(vi-ghié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des vi-ghié-z actifs) s. m.
Juge qui, dans les provinces du Midi, faisait les fonctions de prévôt royal.
Plus anciennement, officiers à qui les comtes déléguaient une partie de leur autorité, et qui administraient une portion du comté.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et quant nostre sires s'en rala es ciex, il laissa saint Pierre son viguier [vicaire] en leu de lui [BRUN. LATINI, Trésor, p. 80]
  • XIVe s.
    Grans mercis ! dit li rois, qui se fu ravisez ; Je vous fais mon viguier, et le mien lieu tenez [, Guesclin. 8504]
  • XVe s.
    Ainsi que les Anglois chevauchoient, ils trouverent un chastel qui s'appelle Langon, dont le viguier de Toulouse estoit capitaine.... [FROISS., I, I, 223]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. viguer, viguier, du lat. vicarius (voy. VICAIRE).

viguier

VIGUIER. n. m. Juge qui, dans le midi de la France, faisait les mêmes fonctions que les prévôts royaux dans les autres provinces.