villanelle

VILLANELLE

(vil-la-nè-l') s. f.
Sorte de poésie pastorale dont les couplets finissent par le même refrain.
Ancienne danse rustique accompagnée de chant.
Villanelle ou passacaille, mélodie, air d'instruments composé sur le modèle de cette danse.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    La poesie populaire et purement naturelle a des naïfvetés et graces, par où elle se compare à la principale beauté de la poesie parfaicte selon l'art, comme il se veoid ez villanelles de Gascoigne [MONT., I, 390]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. villanus, paysan, (voy. VILAIN).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

villanelle

VILLANELLE. n. f. Sorte de poésie villageoise, à forme fixe.

Il se dit aussi d'un Certain air fait pour danser.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Traductions

villanelle

Bauerlied, Hirtenlied