villette

VILLETTE

(vi-lè-t') s. f.
Très petite ville.
Que si je ne sais combien de villettes et de bourgades s'étaient rendues à lui, il n'en avait tiré ni otages ni aucune autre assurance [MALH., Le XXXIIIe livre de Tite Live, ch. 22]
Thouy se voulut trouver à la bataille qui fut appelée de Villaviciosa d'une villette fort proche [SAINT-SIMON, 283, 98]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Dès la roial citeit où il cuidarent troveir lo roi, furent tramis en Belleem, une petite vilate [ST BERN., p. 550]
  • XIIIe s.
    À une vilete s'en vint : Si entra en une meson Qui n'estoit pas mult de seson [RUTEB., II, 194]
  • XVe s.
    J'ay veu la soif si grande, qu'un monde de gens de pied beuvoient aux fossés de ces petites villettes où nous passions [COMM., VIII, 7]

ÉTYMOLOGIE

  • Dim. de ville ; prov. vileta, petite ferme ; espagn. et ital. villeta. On disait aussi villote.

villette

VILLETTE. s. f. Diminutif. Très-petite ville. Il est familier.

villette

Villette, ou foret, voyez Foret, et Ville.

Traductions

villette

Städtchen