violacer

(Mot repris de violaçais)

se violacer

v.pr.
Devenir violet ou violacé : Ses lèvres se violaçaient de froid.

violacer


Participe passé: violacé
Gérondif: violaçant

Indicatif présent
je violace
tu violaces
il/elle violace
nous violaçons
vous violacez
ils/elles violacent
Passé simple
je violaçai
tu violaças
il/elle violaça
nous violaçâmes
vous violaçâtes
ils/elles violacèrent
Imparfait
je violaçais
tu violaçais
il/elle violaçait
nous violacions
vous violaciez
ils/elles violaçaient
Futur
je violacerai
tu violaceras
il/elle violacera
nous violacerons
vous violacerez
ils/elles violaceront
Conditionnel présent
je violacerais
tu violacerais
il/elle violacerait
nous violacerions
vous violaceriez
ils/elles violaceraient
Subjonctif imparfait
je violaçasse
tu violaçasses
il/elle violaçât
nous violaçassions
vous violaçassiez
ils/elles violaçassent
Subjonctif présent
je violace
tu violaces
il/elle violace
nous violacions
vous violaciez
ils/elles violacent
Impératif
violace (tu)
violaçons (nous)
violacez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais violacé
tu avais violacé
il/elle avait violacé
nous avions violacé
vous aviez violacé
ils/elles avaient violacé
Futur antérieur
j'aurai violacé
tu auras violacé
il/elle aura violacé
nous aurons violacé
vous aurez violacé
ils/elles auront violacé
Passé composé
j'ai violacé
tu as violacé
il/elle a violacé
nous avons violacé
vous avez violacé
ils/elles ont violacé
Conditionnel passé
j'aurais violacé
tu aurais violacé
il/elle aurait violacé
nous aurions violacé
vous auriez violacé
ils/elles auraient violacé
Passé antérieur
j'eus violacé
tu eus violacé
il/elle eut violacé
nous eûmes violacé
vous eûtes violacé
ils/elles eurent violacé
Subjonctif passé
j'aie violacé
tu aies violacé
il/elle ait violacé
nous ayons violacé
vous ayez violacé
ils/elles aient violacé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse violacé
tu eusses violacé
il/elle eût violacé
nous eussions violacé
vous eussiez violacé
ils/elles eussent violacé

VIOLACER

(vi-o-la-sé. Le c prend une cédille devant a et o : violaçant) v. n.
Tirer sur le violet.
Les carnations opaques, dont le ton violacé ne pouvait choquer des yeux habitués aux carnations également violaçantes des émaux de basse taille [DE LABORDE, Notice des émaux du Louvre, t. I, p. 125]