viré, ée

VIRÉ, ÉE

(vi-ré, ée) part. passé de virer
Qu'on a fait tourner sur son axe. Le cabestan viré vigoureusement.
Hissé à l'aide du cabestan, en parlant d'un fardeau.
La baleine virée le long du bord [NOUGARET, Monit. 16 sept. 1868, p. 1292, 6e col.]
Qui a changé de nuance.
Les étamines virées simples, autrement dites jaspées, auront la chaîne de 35 à 36 portées de 28 fils ou buhots chacune ; les étamines virées double soie auront... [, Arrêt du conseil, portant règlement pour les manufactures d'Amiens, 17 mars 1747]