virago

virago

n.f. [ mot lat. signif. « femme robuste », de vir, homme ]
Péjor. Femme d'allure masculine, autoritaire et criarde ; mégère.

VIRAGO

(vi-ra-go) s. f.
Par dénigrement, fille ou femme de grande taille, qui a les manières d'un homme.
Une d'entre elles, fille antique Autant qu'une vieille rubrique, Une parfaite virago Qui s'appelait dame Pyrgo [SCARR., Virg. v.]
Cette grande virago de chanteuse [DANCOURT, Moul. Jav. sc. 32]
Qu'y a-t-il de commun entre moi et ces viragos dont vous vous moquez si justement ? [CH. DE BERNARD, la Peau du lion, 9]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Telle chaleur se connoist aux femmes hommasses et viragines, barbues, hautaines et felonnes, qui ont la voix grosse [PARÉ, XVIII, 44]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. virago, dérivé de vir, homme (voy. VIRIL), et le suffixe ago, de agere, qui signifie contrefaisant.

virago

VIRAGO. n. f. Femme de grande taille, qui a l'air d'un homme. C'est une virago. Il est familier et ne se dit que par dérision.

virago


VIRAGO, s. fém. Latinisme reçu dans le st. famil. Fille ou Femme de grande tâille, qui a l'air d'un homme. Il ne se dit que par dérision. "C'est une grande virago.

Traductions

virago

amasone