virago

virago

n.f. [ mot lat. signif. « femme robuste », de vir, homme ]
Péjor. Femme d'allure masculine, autoritaire et criarde ; mégère.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

VIRAGO

(vi-ra-go) s. f.
Par dénigrement, fille ou femme de grande taille, qui a les manières d'un homme.
Une d'entre elles, fille antique Autant qu'une vieille rubrique, Une parfaite virago Qui s'appelait dame Pyrgo [SCARR., Virg. v.]
Cette grande virago de chanteuse [DANCOURT, Moul. Jav. sc. 32]
Qu'y a-t-il de commun entre moi et ces viragos dont vous vous moquez si justement ? [CH. DE BERNARD, la Peau du lion, 9]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Telle chaleur se connoist aux femmes hommasses et viragines, barbues, hautaines et felonnes, qui ont la voix grosse [PARÉ, XVIII, 44]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. virago, dérivé de vir, homme (voy. VIRIL), et le suffixe ago, de agere, qui signifie contrefaisant.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

virago

VIRAGO. n. f. Femme de grande taille, qui a l'air d'un homme. C'est une virago. Il est familier et ne se dit que par dérision.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

virago


VIRAGO, s. fém. Latinisme reçu dans le st. famil. Fille ou Femme de grande tâille, qui a l'air d'un homme. Il ne se dit que par dérision. "C'est une grande virago.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

virago

amasone